RDC : Jean-Jacques Mbungani apporte une assistance aux victimes de la pollution des rivières Kasaï et Tshikapa

RDC : Jean-Jacques Mbungani apporte une assistance aux victimes de la pollution des rivières Kasaï et Tshikapa

2 septembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Une délégation du ministère de la santé publique, hygiène et prévention séjourne depuis ce mercredi 01 septembre à Tshikapa, dans la province du Kasaï. Objectif, apporter une assistance en médicaments et autres produits nécessiteux aux victimes de la pollution des rivières Kasaï et Tshikapa.

Au total, 40 tonnes contenant des médicaments Anti diarrhéiques, des appareils et autres produits médicaux ainsi que des dépuratifs afin d’assurer la prise en charge des victimes a été déployé à Tshikapa sous l’œil vigilant de Julien Ntaongo, représentant du ministre et qui a dirigé le corridor humanitaire depuis Kinshasa. 

« Nous sommes venus, au nom du ministre de la santé publique, hygiène et prévention, dans le cadre de l’assistance humanitaire aux personnes qui ont été victimes des pollutions des rivières Kasaï et Tshikapa. Nous avons apporté ce lot composé des médicaments contre les intoxications,  des anti-diarrhéiques, des intrants médicaux  contre le paludisme, des bâches pour servir des tentes ainsi que des  gels hydrauliques et masques pour lutter contre la Covid-19 », a  précisé le Chef de la délégation, Dr Julien Ntaongo lors de la cérémonie officielle de remise de ce don du gouvernement central 
   
Dans ce lot, on retrouve également des mini-citernes et des purifiants pour créer des points d’eau mobile afin de permettre à la population d’avoir l’accès à l’eau potable et d’éviter de consommer  celle qui est contaminée.

Au delà de cette dotation, un projet d’urgence de construction des forages d’eau dans les coins touchés est en gestation.

Signalons que cette mission de solidarité humanitaire va se poursuivre dans toutes les provinces impactées par cette contamination des eaux.

Sur le plan sanitaire, des centaines de personnes auraient contracté la diarrhée suite à l’absorption l’eau contaminée. 13 sur 18 zones de santé de la province du Kasaï ont été affectées, plus de 950 000 personnes exposées et plus de 2 morts enregistrés.

Cette pollution a été provoquée par la fuite d’un barrage de résidus miniers, utilisé par une firme angolaise sur un afluant qui déverse sur les rivières congolaises.

Dan de Dieu KAYANDA