RDC : pollution des eaux, le RFDK confirme sa plainte contre les usines angolaises pollueuses à travers l’association des femmes juristes congolaises

RDC : pollution des eaux, le RFDK confirme sa plainte contre les usines angolaises pollueuses à travers l’association des femmes juristes congolaises

1 septembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Les structures qui militent pour le droits de la femme et contre toutes formes des anti valeurs réunies ausein du Réseau des Femmes pour le Développement du Kasaï, RFDK ont traduit en justice les usines angolaises d’exploitation des diamants qui déversé les matières toxiques depuis l’Angola où la rivière Tshikapa tire sa source.

Interrogée par la rédaction de GRANDJOURNALCD.NET, ce mardi 31 août, la présidente du réseau des femmes pour développement du Kasaï, madame Lily Bilonda Badibanga confirme que c’est à travers l’association des femmes juristes congolaises que cette plainte a été déposée afin d’exiger réparation de dégâts causés par ces usines.

A en croire la coordinatrice de l’association BA MAMU BA TSHITEMBU, plus de 50 femmes recensées ayant utilisé ces eaux pour le bain, ont des légions vaginales à Tshikapa.

« Les dégâts sont énormes, nous avons déjà des preuves, il y a des mamans qui se plaignent. Nous avons la liste d’une cinquantaine des femmes qui ont des problèmes dans leurs parties génitales, et les enfants qui font la diarrhée. Nous nous pensons que la province doit faire quelque chose pour que la population soit indemnisée, c’est la raison pour laquelle le RFDK, à travers l’association des femmes juristes congolaises a porté plainte contre ces sociétés angolaises qui sont à la base de ce que nous traversons comme situation » a déclaré Lily Bilonda.

Toutefois, ce réseau des femmes dit accueillir favorablement la mission de la délégation du gouvernement central, conduite par la vice-premier ministre et ministre de l’environnement et développement durable, Ève Bazaiba, mais espère des résultats concrets et un soutien convenable en faveur des femmes affectées.

Willy Theway Kambulu à Tshikapa