RDC/Inde: Un ressortissant congolais meurt dans un cachot et les africains montent au créneau

RDC/Inde: Un ressortissant congolais meurt dans un cachot et les africains montent au créneau

3 août 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Âgé d’une vingtaine d’année, Joël Shindani Malu originaire de la République Démocratique du Congo ( Congo) a trouvé la mort dans un commissariat de la police de Bangalore au sud de l’Inde ce lundi 02 août 2021 annonce plusieurs sources.

La mort de cet étudiant Rdcongolais a poussé la communauté africaine vivant de ce pays asiatique de soulever afin de protester du racisme.

Selon la police indienne, ce ressortissant congolais était arrêté pour possession de la drogue.

A d’autres sources de confirmer que ce compatriote était en situation irrégulière. Son visa et son passeport avaient expiré depuis l’année 2017.

L’étudiant était arrêté le dimanche dernier et était mort d’une crise cardiaque apprend-t-on de nos sources.
Les manifestants africains nient l’affirmation de la police selon laquelle Joel Malu était mort d’un arrêt cardiaque et ont accusés de l’avoir détenu à tort. La police a fait usage de matraques pour repousser les manifestants et en a arrêtés une douzaine.

Pour l’instant, la police indienne annonce l’ouverture d’une enquête sur ce décès.

Les ressortissants des pays africains accusent souvent la police indienne de harcèlement et de racisme.

Nombreux d’entre eux affirment qu’ils sont régulièrement détenus sur la base de fausses accusations de trafic de drogue et qu’ils sont quotidiennement victimes de discrimination.

La raison d’arrestation de cet étudiant congolais est le fait d’être en possession d’une drogue illégale appelée Ecstasy.

Par ailleurs, aucune information officielle n’est donnée pour l’instant par l’Etat Congolais.

La Rédaction