RDC/Suspension de l’élection de Dieudonné Kasembo à la tête de la FEC : Le TGI/Gombe se met-il en guerre contre le Conseil d’État ?

RDC/Suspension de l’élection de Dieudonné Kasembo à la tête de la FEC : Le TGI/Gombe se met-il en guerre contre le Conseil d’État ?

31 décembre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Alors que l’opinion pensait que la page  »Albert Yuma » à la tête de la Fédération des Entreprises du Congo était tournée à la suite de sa réélection contrecarrée par une décision du Conseil d’État, le TGI/Gombe vient à son tour de mettre en cause l’élection de son  »successeur » Dieudonné Kasembo.

En effet, ce jeudi 31 décembre 2020, le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe vient d’annoncer la  »suspension » de l’élection de Dieudonné Kasembo à la tête du conseil d’administration du patronat Congolais, alors que le dernier était élu à la suite d’une élection organisée par le Conseil d’État.

Pour rappel, c’est le 23 décembre dernier que Dieudonné Kasembo a été élu Président du conseil d’administration de la FEC par 14 membres sur plus de 130 personnes qui composent son conseil d’administration. En annonçant la suspension de cette élection, le TGI/Gombe semble s’opposer directement à l’action du conseil d’État.

Le conseil d’État était-il compétent à pouvoir organiser cette élection ? Qu’en est-il de la compétence du Tribunal de Grande Instance sur les actes du conseil d’État ? Va-t-on assister à un bras de fer entre ces deux institutions judiciaires ? Difficile pour l’instant de répondre à ces questions. Seuls les heures et jours avenirs nous en diront plus.

David MWANIA