RDC/santé : Le ministre Mbungani et une délégation de l’IFRC font le point sur les stratégies de l’élimination du choléra d’ici 2030

RDC/santé : Le ministre Mbungani et une délégation de l’IFRC font le point sur les stratégies de l’élimination du choléra d’ici 2030

10 novembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani a reçu mardi 9 novembre dernier une délégation de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC) venue de la Suisse.

Les deux parties ont eu des échanges autour de la situation actuelle de l’épidémie de choléra, son évolution dans les zones de santé endémique sur l’ensemble du territoire de la RDC, son bilan, l’évaluation de la mise en œuvre du plan quinquennal 2017-2022, rapport de la résurgence de l’épidémie au pays ainsi que l’élaboration du nouveau plan stratégique national d’élimination du choléra

‘‘(…) J’ai amené avec moi la délégation venue de Genève pour rencontrer son Excellence Monsieur le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, dans le cadre du projet d’appui au pays par rapport à l’élimination du Choléra. Il s’agit d’un projet qui consiste à appuyer la coordination dans ce combat. Les congolais peuvent espérer avec la mobilisation des ressources de nos partenaires pour arriver à éradiquer réellement la Choléra à l’horizon de 2030. En ce qui concerne la RDC, particulièrement, on peut déjà espérer à cette élimination d’ici 2025’’, a expliqué Dr Placide Welo, Directeur du Programme national d’élimination de Choléra et de lutte contre les autres maladies diarrhéiques (PNECHOL-MD), qui a conduit cette délégation.

Et de renchéri « La lutte contre le choléra est multisectorielle. D’où il faudra impliquer tous les acteurs afin d’agir ensemble de manière efficiente et globale. Le choléra est une maladie qu’on attrape par la consommation des aliments ou de l’eau impropre. Le combat contre Choléra ne dépend pas seulement que du ministère de la Santé publique »

Madame Annika Wendland, représentante de l’IFRC a noté l’importance des réunions multisectorielles qui vont permettre des discussions en vue d’élaborer une ‘‘feuille de route’’ spécifique et engager pour atteindre l’objectif escompté dans le cadre de l’élimination du Choléra sur l’ensemble du pays, ce, avant de saluer l’engagement du ministre Mbungani qui « s’est montré très motivé pour l’élaboration de cette feuille de route »

Ouriel M.