RDC/41ème session de l’UNESCO : le Ministre Tony Mwaba plaide pour l’inscription multinationale de la Rumba congolaise sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel

RDC/41ème session de l’UNESCO : le Ministre Tony Mwaba plaide pour l’inscription multinationale de la Rumba congolaise sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel

10 novembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le Ministre congolais de l’enseignement primaire secondaire et technique, le professeur Tony Mwaba Kazadi s’est exprimé ce mercredi 10 novembre 2021 à la 41ème session de la conférence générale de l’UNESCO à Paris, la capitale française.

Dans son discours, le patron de l’enseignement primaire, secondaire et technique en RDC a, après avoir salué l’appui de l’UNESCO dans plusieurs domaines en RDC, dont l’enseignement, plaidé pour que la Rumba congolaise obtienne un caractère multinational reconnu.

« Mon pays a adhéré aux nombreux instruments normatifs du secteur culturel notamment la convention de 2003 sur la protection et la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Dans le cadre de cette convention, nous attirons l’attention particulière de l’organisation (UNESCO Ndlr) sur le dossier d’inscription multinationale de la Rumba congolaise sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité soumis par les deux Congo », a déclaré du haut de la tribune le ministre Tony Mwaba.

Ce warrior du gouvernement Sama-Lukonde pense qu’à travers cette inscription, les capitales les plus rapprochées du monde, Kinshasa et Brazzaville auront des interactions culturelles fortes et adaptées au monde depuis plusieurs années.

« L’inscription de la Rumba congolaise au patrimoine culturel immatériel de l’humanité renforcera le pont culturel entre les deux capitales les plus rapprochées du monde que sont Kinshasa et Brazzaville et consacrera une pratique culturelle adaptée mondialement depuis des décennies », a-t-il dit

Rappelons que le Professeur Tony Mwaba séjourne à Paris en France depuis lundi 08 novembre 2021, où il participe à cette 41ème session générale de la conférence de l’UNESCO.

Willy Theway Kambulu