RDC/Médias-Dossier Jeff Kaleb-Patrick Lokala : « nul n’est au dessus de la loi » [Mise au Point]

RDC/Médias-Dossier Jeff Kaleb-Patrick Lokala : « nul n’est au dessus de la loi » [Mise au Point]

3 novembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Alors que nous sommes inondés d’informations en continu, il convient pour les journalistes de distinguer plus facilement le vrai du faux. Mais aussi de respecter les lois qui garantissent, la liberté individuelle, le droit à la vie, à l’intégrité physique, ainsi qu’au libre développement d’une personne.

L’arrestation de Patrick Lokala, journaliste et vice-président de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC/Kinshasa), par le parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Matete défraie la chronique dans l’opinion tant nationale qu’internationale. La corporation des journalistes n’est pas épargnée.

Cette procédure judiciaire ouverte à son encontre depuis le 27 octobre dernier à la suite d’une plainte introduite par les avocats conseils de Joseph Kazadi Mamba alias Jeff Kaleb Hobiang, pour injures publiques et imputations dommageables avec plusieurs preuves à l’appui.

L’inculpé voulait saper l’image de marque de ce fervent chevalier de la plume. Joseph Kazadi Jeff Kaleb Hobiang, patron et administrateur du média en ligne Actu7.cd.

Dans une correspondance parvenue ce mercredi 03 novembre à Grandjournalcd.net. Jeff Kaleb Obiang dénonce des tentatives visant à faire obstruction à la justice. D’après lui, la procédure judiciaire enclenchée est en cours.

Joseph Kazadi Mamba, tient à rappeler :

1) Que le ministre des postes télécommunications et nouvelles technologies de l’information et de la communication, Augustin Kibassa Maliba n’est impliqué ni de loin ni de près dans cette affaire par ailleurs privée et entre citoyens par coïncidence journalistes ;

2) Que la déclaration lue Mardi 02 Novembre 2021 par un groupe de pseudo journalistes citant nommément le ministre des Postes télécommunications et nouvelles technologies de l’information et de la communication est en réalité, un torchon téléguidé, écrit à Lubumbashi par un acteur politique bien identifié, financier officiel de ce groupe et transmis par WhatsApp lundi tard dans la soirée à travers le numéro d’un pseudo journaliste bien connu à travers ses diatribes et injures publiques comme mode opératoire. Ce, dans le but de saper l’image de marque de celui qui est devenu aujourd’hui le leader charismatique et incontournable du Grand Katanga, en la personne de Augustin Kibassa Maliba ;

3) Que ce groupe de pseudo journalistes entend également par ces mensonges détruire par jalousie, le bon travail qu’il abat au sein de ce cabinet ;

4) Que prester au micro ou écrire dans un site d’information n’accorde à aucun individu le pouvoir d’être au-dessus de la loi.

Par ailleurs, Jeff Kaleb Hobiang reste convaincu que seule la justice élève une nation.

Vu ce qui précède, des observateurs avertis, et quelques professionnels des médias plaident pour la création d’un dispositif au sein de la profession, dénommé « Ordre national des professionnels des médias».

La Rédaction