RDC : le sénateur Matata Ponyo dénonce la violation de son domicile et un mandat de comparution « illégal » en son encontre

RDC : le sénateur Matata Ponyo dénonce la violation de son domicile et un mandat de comparution « illégal » en son encontre

3 août 2021 0 Par Grandjournalcd.net

L’ancien premier ministre de la RDC a indiqué sur son compte twitter officiel dans l’après midi de ce mardi 03 août que sa résidence a été menacée par les agents de la police pour avoir refusé de répondre à un mandant de comparution qu’il qualifie d’illégal émis par la le Procureur Général près la cour de Cassation Jean-Paul Mukoko.

 »Ma résidence vient d’être violée par une dizaine de policiers dirigés par un Général. La porte de ma chambre où j’étais couché en repos médical a été cassée et j’ai été menacé pour avoir refusé de répondre à un mandat de comparution illégal sur le dossier BukangaLonzo » fustige le Sénateur Matata Ponyo Mapon.

Dans sa déclaration, il a par ailleurs remercié l’autorité de services publics pour son intervention.

 »Je remercie l’Autorite de services publics qui est intervenu pour arrêter cette violation inacceptable des droits de l’homme et le traumatisme de mes enfants pour avoir refusé, sur conseil de mes avocats, de répondre à plusieurs mandats de comparution illégaux du Procureur général Mukolo poursuit le Sénateur.

Et de poursuivre

« Conformément à la Constitution, je ne répondrai jamais à un mandat d’amener illégal du PG Jean-Paul MUKOLO qui ne respecte pas la décision du Sénat qui ne l’a pas autorisé à me poursuivre en justice sur le dossier BukangaLonzo. J’ai besoin de recouvrer mes immunités et mouvements » insiste -il.

Patrice Ntanga