RDC : En moins de 100 jours, Tony Mwaba réussit le pari de retraiter des centaines d’enseignants au grand désarroi de ses détracteurs, haineux et ennemis de bonnes actions à l’EPST

RDC : En moins de 100 jours, Tony Mwaba réussit le pari de retraiter des centaines d’enseignants au grand désarroi de ses détracteurs, haineux et ennemis de bonnes actions à l’EPST

3 août 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Ce lundi 02 août, le professeur Tony Mwaba a remis symboliquement 5.000.000 CDF à une soixantaine d’enseignants. Au total, 386 enseignants ont bénéficié de cette allocation de fin de carrière assortie d’une garantie de soins de santé et d’une rente de survie mensuel.

A clairement dire, en moins de 100 jours le nouveau ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique a su réunir les moyens de retraiter ces fonctionnaires de son secteur.

Ce montant remis à ces enseignants dont la moyenne d’âge est de 75 ans est l’équivalence de 13 fois le salaire transposé d’un enseignant.

Un exploit de la part de ce Warriors après plus de 35 ans d’attente. De quoi fermer la bouche à ses détracteurs et rassurer ceux qui doutait encore de cet élu de la Lukunga qui a longtemps milité pour la gestion orthodoxe au sein de ce portefeuille, alors député national.

Précisons en outre que ces retraités seront pris en charge par la suite par la direction de pension, rente et survie pour toucher leurs pensions.

Après le lancement de la mise à la retraite réussie, les haineux des actions du ministre de l’EPST Tony Mwaba Kazadi décident de jeter un discrédit sur cette action qui vise a offrir une retraite honorifique aux enseignants Congolais . Ce qui ne les echante pas c’est la somme 2500 $ remis aux enseignants comme allocations de fin de carrière

Contre ces mauvaises langues, il faut préciser que le ministère de l’epst a payé aux retraités ce que l’on appelle prime ou allocation de fin de carrière. C’est l’équivalence de 13 fois le salaire transposé d’un enseignant, après plus de 40 ans. Les retraités seront pris en charge par la suite par la direction de pension, rente et survie pour toucher leurs pensions.

D’autres mécanismes ont été mis en place pour accompagner les retraités. C’est la prise en charge par la caisse de retraite des enseignants et leur prise en charge continue par la mutuelle de santé des enseignants.

Que les haineux aient leurs apaisements, car le Ministre de l’EPST entend redresser ce sous-secteur conformément à la vison du chef de l’Etat Felix-antoine Tshisekedi Tshilombo.

La Rédaction