RDC/Patrouille Financière dans les entreprises publiques : Saint Marken’s Kabeya dénonce le cas du « FPI »

RDC/Patrouille Financière dans les entreprises publiques : Saint Marken’s Kabeya dénonce le cas du « FPI »

5 juillet 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Réagissant aux propos de Marcelin bilomba, conseiller principal au collège économique du Chef de l’État, Saint Marcken’s Kabeya enseignant à l’université de Kinshasa dénonce ce qu’il appelle ombrage à la justice.

À en croire cet enseignant, les collaborateurs du Chef de l’État font ombrage à la justice et handicapent ainsi le travail de l’IGF.

« Comment pouvons-nous comprendre qu’un conseiller du Chef de l’État s’érige en défenseur du DG du FPI alors que celui-ci est cité dans tous les dossiers de détournement.
À propos des accords que la RDC avait signé avec l’Égypte pour le projet du Kasaï, Toutes les entreprises publiques ont des contrats en cours. Les hommes passent mais les institutions restent. Ce n’est pas le DG du FPI qui avait signé cet accord, c’est plutôt l’État congolais. Le DG du FPI passera comme les autres mais le FPI demeurera à Jamais ».

Saint Marken’s Kabeya s’interroge, « l’actuel DG du FPI est en fonction avant l’arrivée de Félix Tshisekedi comme Chef de l’État, qu’est-ce-qu’il a financé comme projet avant ? Aujourd’hui il veut faire les yeux doux au Chef de l’État à travers ses conseillers alors qu’il y a des dignes fils du Kasaï qui ont dirigé le FPI et financé des unités tels que la Bracongo Mbuji mayi, la sogakor, la sacim, des boulangeries, des unités plastiques, la construction des ponts, l’électrification de Tshikapa avec EDC bisoka kananga, etc’. A-t-il poursuivi.

Pour lui, « tout ceci a été financé dans un milieu dépourvu d’infrastructures de base et dans un climat politique très compliqué d’autant plus que l’ancien régime dont l’actuel DG est le pilier ne voulait pas porter le Kasaï au centre des intérêts, du développement national’. A-t-il conclu.