RDC/Bunia : 4 capturés, 2 présumés miliciens neutralisés et 2 FARDC blessé lors d’un accrochage entre l’armée et le maï-maï à Lengabo

RDC/Bunia : 4 capturés, 2 présumés miliciens neutralisés et 2 FARDC blessé lors d’un accrochage entre l’armée et le maï-maï à Lengabo

7 janvier 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le porte-parole des opérations SOKOLA1, le lieutenant Jules Ngongo Tshikudi confirme que les Fardc ont capturé 4 maimai, neutralisé deux assaillants, blessé un autre et deux militaires congolais ont été aussi blessés. C’était au cours des accrochages qui ont opposé l’armée aux miliciens à Lengabo à plus de 5 Kilomètres de la ville de Bunia, la soirée de ce jeudi 7 janvier 2021.

D’après le porte-parole de l’armée en Ituri, ces assaillants identifiés comme des Maimai Chini ya Kilima ont affiché une résistance à la police qui procédait à un bouclage systématique la journée de ce même jeudi dans ce village. Protestant contre l’interpellation de 67 personnes parmi lesquelles certains Maimai, les assaillants ont ouvert le feu sur les forces de l’ordre.

Très débordés,les Fardc sont venues en renfort aux éléments de la police nationale congolaise (PNC). Lors des violents affrontements indique le lieutenant Jules Ngongo, l’armée a capturé 4 maimai, neutralisé deux d’entre-eux et blessé un autre.

Par contre, deux militaires ont été blessés précise le porte-parole des Fardc.

 » S’opposant aux actions de bouclage qui se sont soldés par l’arrestation de 67 personnes dont trois mineurs mais également des armes blanches et de guerre ont été arrêtés, certains jeunes ont troublé l’ordre public par un soulèvement populaire en s’attaquant aux éléments de la police. En fait, lorsque la situation a dégénéré, les Fardc sont venues en renfort à la police pour rétablir l’ordre public. Malheureusement, l’armée a été attaquée par les éléments de la milice Chini ya Kilima dissimulé dans le village. Le bilan provisoire fait état de 4 maimai capturés, deux autres neutralisés. Nous avons enregistré deux blessés et un assaillant a été aussi blessé ainsi que 5 armes du type Ak47 ont été récupérées » a expliqué le porte-parole de l’armée en Ituri.

Le lieutenant Jules Ngongo affirme que le commandant du secteur opérationnel en Ituri à féliciter la population pour avoir prêté main Forte aux FARDC.

Jonathan Kataliko