RDC/Justice : Prestation de Serment des nouveaux juges nommés à la Cour Constitutionnelle, Félix TSHISEKEDI passe à la vitesse supérieure

RDC/Justice : Prestation de Serment des nouveaux juges nommés à la Cour Constitutionnelle, Félix TSHISEKEDI passe à la vitesse supérieure

17 octobre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

C’est conformément à l’article 10 de la Loi n°13/026 du 15 Octobre 2013, portant organisation et fonctionnement de la Cour Constitutionnelle, que le Président de la République, Félix TSHISEKEDI a confirmé la prestation de serment des juges récemment nommés à la Cour Constitutionnelle.

Au cours de la 53ème réunion hebdomadaire du Conseil des Ministres tenue par vidéoconférence le vendredi 16 Octobre 2020, une mission bien précise a été confiée à Sylvestre ILUNGA ILUNKAMBA ainsi qu’au Ministre Déo NKUSU pour l’organisation de cette cérémonie.

‹‹Le Conseil des Ministres a chargé le Premier Ministre ainsi que le ministre en charge des Relations avec le Parlement de prendre toutes les dispositions pour que le protocole d’État organise correctement la cérémonie de cette prestation de serment qui doit intervenir dans les prochains jours››, dit le compte-rendu lu par le porte parole du Gouvernement.

Pour rappel, Félix TSHISEKEDI a reçu au cours de cette semaine les Présidents de deux chambres du parlement et a conféré 24 heures après avec les membres du bureau du Conseil Supérieur de la magistrature. Le mardi 13 Octobre dernier, Jeannine MABUNDA et Alexis TAMBWE MWAMBA ont expliqué à la Presse Présidentielle qu’ils tenaient au respect des textes sur la question de la Haute Cour.

Le mercredi 14 Octobre, à l’issue de l’audience accordée aux membres du bureau du Conseil Supérieur de la magistrature, le Procureur Général près la Cour Constitutionnelle, assumant l’intérim du Président de cette cour et du Conseil Supérieur de la magistrature avait déclaré à la Presse Présidentielle que les ordonnances du Chef de l’État portant sur les nominations à la Cour Constitutionnelle étaient conforme à la constitution, et que les nouveaux juges prêteraient serment dans les jours avenirs.

David MWANIA