RDC/ Affaire Ronsard Malonda : « Ce débat sur le candidat est très subjectif » Ted Beleshayi

RDC/ Affaire Ronsard Malonda : « Ce débat sur le candidat est très subjectif » Ted Beleshayi

5 juillet 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Un affront a été lancé depuis l’enterinement du choix des 6/8 confessions religieuses autour de la personne de Ronsard Malonda. Au premier plan, le cardinal Ambongo et le révérend Bokundoa qui ont même saisi le chef de l’État congolais pour le dissuader de nommer le Secrétaire exécutif de la CENI. Les deux princes de l’Eglise tiennent aux candidatures de Eale Bosela et Ebotoko, neveu du cardinal au détriment de Ronsard Malonda qu’ils estiment être « Nangaa bis ».

Si l’UDPS, dans un élan populiste, a annoncé ses marches protestations populaires fixées pour ce jeudi 09 juillet contre ce qu’il qualifie d’un passage en force de la candidature de Ronsard Malonda, le Secrétaire général de la ligue des jeunes de l’UDPS estime, du point de vue personnel, que le débat sur la candidature reste subjectif.

« Même les candidats de l’ECC ( Eglise du Christ au Congo) ou de l’Eglise Catholique ne nous auraient pas mis à l’aise nous l’UDPS » prévient Ted Beleshayi qui estime que ce débat sur candidat est « très subjectif ».

Il propose plutôt de délocaliser ce débat vers celui de savoir « comment garantir l’intégrité du système électoral qui limiterait les manipulations humaines frauduleuses » a préconisé ce jeune très influent au sein du parti présidentiel.

« Il n y a aucun débat sur comment garantir l’intégrité et la transparence du système électoral dont sortira les résultats de vote et cette garantie avec un peu d’intelligence ne peut pas dépendre de la bonne foi et honnêteté d’un homme pdt de la CENI soit-il,le vrai sujet est là » a-t-il subtilement fait remarquer.

Moïse Dix