Kasaï central-COVID19 : L’ANR a interpellé les pasteurs ayant tenus de cultes ce dimanche dans leurs églises

Kasaï central-COVID19 : L’ANR a interpellé les pasteurs ayant tenus de cultes ce dimanche dans leurs églises

23 mars 2020 0 Par Grandjournalcd.net

La direction provinciale de l’agence nationale de renseignements (ANR) Kasaï central, a interpellé ce lundi 23 Mars 2020 dans ses offices certains responsables des églises ayant organisé des cultes et réunions ordinaires ce dimanche dans leurs églises, contrairement à la décision du chef de l’État sur la lutte contre la propagation de Covid19.

Selon nos sources ayant requis l’anonymat, ces pasteurs ont été interpellé pour avoir foulé aux pieds les mesures préventives prises par le chef de l’État Félix Tshisekedi de contrainte à la propagation du Coronavirus dans l’ensemble du territoire national, en organisant des cultes et réunions ordinaires dans leurs églises en catimini, cela dépassant plus de 20 personnes.

Déjà 4 pasteurs s’etaient déjà présenté dans les offices de cette agence selon notre source à l’heure qu’elle nous a livré cette nouvelle, dont 3 de l’église du Message du temps de la fin de William Marrion Branham.

L’un de pasteur interpellé qui a caché son identité à grandjournalcd.net, reconnaît avoir ouvert les portes de son église et ténu la rencontre dominicale comme d’habitude, mais en tout ces secrets, et en nombre réduit mais dépassant 20 personnes.

Et l’autre d’ajouter, en niant avoir dépassé plus de 20 personnes dans son rassemblement « J’ai prié avec mes fidèles en toute sélective sans dépasser le nombre de 20 personnes indiqué par le président de la République. Je suis là en attente de ce qu’ils me diront. Car j’ai prié mon Dieu sans et je ne crains rien ».

A l’heure actuelle, nous sources nous signalent ces interpellés sont encore dans les locaux de l’agence nationale de renseignements, en attente de leur audition.

La rédaction du Grandjournalcd.net a tenté en vain de joindre le directeur provincial (Redoc) de l’ANR pour plus de détails, mais reste fidèle à sa ligne éditoriale pour plus amples précisions.

Ivan Honoré Mudiangombe