Tshikapa/covid-19: Un bleuband de maïs quitte de 500 fc à 750 fc à l’écart de 24 heures

Tshikapa/covid-19: Un bleuband de maïs quitte de 500 fc à 750 fc à l’écart de 24 heures

20 mars 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Un bleuband de maïs coûte 750 fc avec l’allure d’arriver à 800fc le matin de ce vendredi alors qu’il coûtait 500 fc un jour plutôt.

Cette hausse de prix des denrées de première nécessité serait occasionnée selon les observateurs par les tracasseries policières perpétrées le lendemain de l’addresse du chef de l’état à la nation.
La population s’était plaint depuis le matin de ce jeudi les tracasseries policières demandant aux marchands opérant sur la voie publique d’arrêter leurs opérations.

« C’est ça ce qui a engendré cette souffrance. Le maïs est sur le point d’atteindre le haut sommet » rapporte une vendeuse contactée.

Le mais et le manioc constituent les denrées alimentaires de première nécessité qui connaissent actuellement une augmentation vertigineuse de prix.
La police nationale congolaise explique que ce que la population appelle tracasseries n’est rien d’autre que l’appui à l’applicabilité des mesures dictées par le chef de l’état.
« ‘nous interdisons l’ attroupement de plus de 20 personnes, c’est pourquoi nous dispersons les gens pour les empêcher à piétiner les règles sanitaires du chef de l’état » tels sont les propos d’un policier contacté.

Déjà la population réclame l’implication directe du gouverneur de province pour régulariser cette situation.
Pour l’heure les règles d’hygiène sont respectées par la population, on peut remarquer les laves mains devant les boutiques, agences et même devant le gouvernorat de province pour aider le population à se préserver de cette maladie à coronavirus.

Jonathan Bukasa