PTNTIC : La Société Blockchain annonce à Augustin Kibassa son intention d’investir dans les nouvelles technologies en RDC

PTNTIC : La Société Blockchain annonce à Augustin Kibassa son intention d’investir dans les nouvelles technologies en RDC

21 février 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (PTNTIC), Augustin Kibassa Maliba a reçu ce vendredi 21 Février 2020, dans son cabinet de travail, une délégation de la Société Blockchain Guru, une firme de droit Canadien, conduite par son Directeur régional Afrique, Paulin Ilunga Katamba.

A en croire le Responsable de cette Société, il était question de témoigner au Patron des PTNTIC, la détermination de la Société Blockchain d’accompagner la RDC dans le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication.

« L’objet de notre visite c’est que nous nous alignons dans la dynamique de la vision qui avait été dite d’abord par le Président de la République et ensuite par le Ministre des PTNTIC. Cette vision c’est de développer le pays sur le plan technologique, en utilisant des nouvelles technologies dans la gestion notamment le e-governement en RDC », a laissé entendre Paulin Ilunga Katamba.

Le Ministre Augustin Kibassa Maliba s’est montré très réceptif au projet présenté par ses interlocuteurs.

« Le ministre nous a rassuré, il est resté très positif, car nous sommes en train d’aller dans ce sens là. Nous avons expliqué au ministre que nous allons former plus de 1000 personnes en RDC chaque année sur les nouvelles technologies, il y aura des gens qui vont être sélectionnés, les meilleurs bénéficieront d’une formation beaucoup plus étendue au niveau du Canada et des USA », a conclu le DG de la Société Blockchain.

Signalons que cette audience intervient au lendemain de la tenue de la première édition de la Rencontre e-DRC, au cours de laquelle Augustin Kibassa Maliba a présenté la cartographie des opportunités d’investissement qu’offre le secteur des PTNTIC en République Démocratique du Congo.

La rédaction