RDC/EPST_Clôture de l’atelier de sensibilisation à Kabinda : les délégués du ministère martèlent sur le caractère obligatoire de la signature du Code 22

RDC/EPST_Clôture de l’atelier de sensibilisation à Kabinda : les délégués du ministère martèlent sur le caractère obligatoire de la signature du Code 22

24 décembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

L’atelier de sensibilisation à la signature du « Code de bonne conduite du personnel enseignant », s’est clôturé ce vendredi 24 décembre à Kabinda, chef-lieu de la province de la Lomami en présence du Ministre provincial, Jean Mbanga.

Pendant deux jours, les membres du comité provincial élargi ont été sensibilisés par les missionnaires venus de Kinshasa, sur le code de bonne conduite du personnel enseignant, un document qui réglemente le comportement de l’enseignant vis-à-vis de soi même, de l’apprenant, de la communauté et d’autres partenaires éducatifs.

Pour cette deuxième et dernière journée, les participants ont suivi l’exposé de Madame Mamie Nsimba, chef de division à la direction de l’administration scolaire, au secrétariat général de l’EPST.

Selon elle, le code de bonne conduite du personnel enseignant, appelé aussi « Code 22 », devrait être signé à 100% par tous les enseignants afin de faciliter le décaissement de 30 millions de dollars.

Ce fonds, a-t-elle, déclaré, va soutenir la gratuité de l’enseignement de base, prônée par le chef de l’état, Félix Tshisekedi.

De son côté, le Ministre provincial en charge de l’éducation de la province de Lomami, encourage les participants d’aller dupliquer d’une manière rationnelle les informations acquises

Le code 22, est un instrument mis à la disposition du personnel enseignant pour lutter contre les anti-valeurs observées et vécues dans les milieux scolaires.

Ouvertes jeudi 23 décembre, ces assises appuyées par le Projet d’équité et de renforcement du système éducatif, Perse, en sigle, se sont clôturées ce vendredi 24 décembre.

La Rédaction