RDC/Nord-Kivu : Les syndicalistes suspendent les cours après l’agression physique d’un officier militaire sur un enseignant

23 novembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Les cours sont suspendus dans toutes les écoles publics de la ville de Beni dans la province du Nord-Kivu après l’agression physique d’un enseignant par un officier des forces de l’ordre le Lundi 22 novembre.

Il s’est observé une paralysie des activites dans les écoles de Béni, cela au lendemain des échauffourées qui ont éclaté à l’institut Bungulu où un officier Fardc s’en serait pris physiquement à un enseignant.
Face à cette menace physique de l’un de leurs, les syndicats des enseignants de cette partie du pays suspendent les cours jusqu’à ce que le militaire soit jugé.
Ce lundi, un officier militaire a fait irruption dans la cour scolaire de cet établissement pour s’en prendre à un enseignant qui aurait frappé pendant les heures de cours sur son enfant.
Les élèves n’ayant pas digéré l’attitude de cet officier militaire s’en ont pris à lui avant de voir ses gardes intervenir, puis des échauffourées qui ont occasionné des blessés de part et d’autre.

Ivan-Honoré Mudiangombe