RDC/EPST : Tout savoir sur les recommandations des assises de la promo scolaire 2021

RDC/EPST : Tout savoir sur les recommandations des assises de la promo scolaire 2021

24 septembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Ouverts le mercredi 22 septembre dernier, les travaux de la promo scolaire édition 2021 se sont clôturés ce vendredi 24 septembre dans la salle VIA NOVA dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

Au cours de ces assises, les 11 sous-commissions ont tablé sur la consolidation et la présentation de la gratuité au niveau primaire, d’où l’allègement des frais scolaires au niveau maternelle et secondaire; le financement du sous-secteur, la reprise de la généralisation de la revue annuelle de performance au niveau maternelle, primaire, secondaire, ainsi qu’à la proved et sous-proved ; la lutte contre les antivaleus au niveau maternelle, primaire, secondaire et des bureaux gestionnaires.

A l’issue de présentation des travaux et échanges en plénière, quelques recommandations ont été formulées par les participants, notamment, la création d’une commission ad hoc pour assurer le suivi des recommandations issues de ces assises ; la construction des nouvelles écoles, au moins 10 par province par an et encourager l’initiative locale en cette matière; la réhabilitation des écoles délabrées et/ou détruites; respecter honorablement les enseignants et accélérer le processus de création de la caisse des enseignants ainsi que l’octroi de la prime de brousse; revoir à la hausse les frais du bureau gestionnaire et poursuivre la mécanisation des nouveaux bureaux gestionnaires ; régulariser cas par cas la situation des écoles désactivées ; intensifier les formations des enseignants avec l’appui des partenaires techniques et financiers ; redynamiser le comité de gestion d’établissement, sanctionner les chefs d’établissements véreux pour non respect des instructions relatives à la gratuité.

Au gouvernement central, les participants ont recommandé, le prélèvement d’une taxe spéciale de l’éducation sur les revenus d’exploitation des produits miniers, pétroliers et autres produits en valeur au sous-secteur de l’éducation ; allouer un budget conséquent à la réalisation des activités du plan d’actions opérationnel et prendre en charge la formation des provinces non appuyées par les partenaires techniques et financiers.

Ces assises de deux jours réunissant au moins 350 personnes, ont été présidées par le ministre de l’enseignement primaire secondaire et Technique (EPST), le professeur Tony Mwaba.

Rappelons que, ces travaux s’étaient inscrits dans l’optique d’évaluer ce sous-secteur pour les années 2019-2020, 2020-2021 et planifier les actions à mener au courant de l’année scolaire 2021-2022.

OML