RDC/EPST-redressement du système éducatif : clôturant la réunion annuelle d’évaluation des activités de l’inspection scolaire, le Professeur Tony Mwaba appelle les inspecteurs à plus de responsabilité

RDC/EPST-redressement du système éducatif : clôturant la réunion annuelle d’évaluation des activités de l’inspection scolaire, le Professeur Tony Mwaba appelle les inspecteurs à plus de responsabilité

21 septembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

C’est ce mardi 21 septembre que s’est clôturée la réunion annuelle de l’évaluation des activités de l’inspection scolaire 2021, ouverte depuis le vendredi 17 septembre dernier, axée sur le redressement du système éducatif et lutte contre les anti valeurs, proposition des remèdes, ainsi que l’encadrement et pérennisation de la gratuité.

Dans son mot, le rapporteur de ces assises Kazadi Ndala Dominique Ipp/Haut-Uele a relevé beaucoup de faiblesses et a proposé diverses recommandations, à l’instar des différents inspecteurs généraux adjoints, ceux des finances, administration, formation, des archives et documentation et bien d’autres.

Dans ce rapport, ces inspecteurs ont appelé le gouvernement à l’amélioration de salaire et les conditions de travail des enseignants, mais aussi les frais de fonctionnement des gestionnaires.

Prenant la parole, le ministre de l’enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi a déploré le caractère coutumier d’élaborer le rapport de la réunion annuelle de l’évaluation des activités de l’inspection scolaire 2020-2021.

« (…) je note sur les deux questions, vous vous êtes apaisenti sur l’identification des antivaleurs que vous avez listé, que vous avez essayé de vous proposer les pistes de solutions auxquelles vous allez appliquer à tous ces problèmes mais du côté évaluation, je vous avoue que je n’ai rien suivi et du 17 au 21, personnellement j’essaie de le regretter pour la simple bonne raison que, une activité comme celle-ci ne peut pas être assimilée comme une activité de routine ou un fait divers », a-t-il déploré.

Il a par ailleurs instruit aux inspecteurs d’évaluer sans complaisance l’année qui vient de s’achever, ce, avant de passer en revue les différents maux inquiétant ce sous-secteur dont devrait aussi faire objet de l’évaluation de ce sous-secteur.

« (…) Pour une activité d’évaluation annuelle je voulais entendre dans le premier volet, celui d’évaluation, et évaluer sans complaisance les activités de l’année qui vient de s’achever et pour ce faire il y a toute une démarche qui est d’ailleurs simple. Je pensais que les inspecteurs allaient commencer à se rappeler la mission de l’inspection générale, cette trilogie inspectorale, évoquée de façon peut-être incidente ou innocente, mais il n’y a pas eu évaluation », a-t-il ajouté.

Enfin, Tony Mwaba Kazadi a instruit aux inspecteurs provinciaux à élaborer un rapport individuel d’urgence avant la reprise de leurs fonctions.

OML