RDC : Jean-Marc Kabund promet de veiller à ce que le parti de Gabriel Kyungu joue son rôle dans l’Union sacrée

RDC : Jean-Marc Kabund promet de veiller à ce que le parti de Gabriel Kyungu joue son rôle dans l’Union sacrée

27 août 2021 0 Par Grandjournalcd.net

En séjour dans la province du Haut-Katanga pour participer aux obsèques officiels de celui qu’on appelait, “ baba Kyungu ”, le premier vice-président de la chambre basse du parlement, Jean-Marc Kabund a lors d’une visite à la résidence de l’illustre disparu, loué les prouesses de celui qui a permis la mise en place de l’Union Sacrée de la nation dans cette partie du pays.

« Gabriel Kyungu était un leader de notre politique. Il était un homme d’État. Il était leader pour tout le monde. Il a servi la république. Il était derrière le Chef de l’État, il était un maillot fort pour l’Union Sacrée. Il a été d’un apport que nous ne pouvons pas mesurer aujourd’hui » a-t-il dit.

Convaincu que le parti de Kyngu wa Kumwanza, Union Nationale des Fédéralistes du Congo ( Unafec ) ne disparaîtra pas, Jean Marc Kabund rassure son accompagnement pour que cette formation politique joue son rôle de rampart au sein de l’Union sacrée dans le Haut Katanga

« Avec l’accompagnement de nous tous, ce qu’ils veulent bien que l’œuvre de Gabriel Kyungu continue à être pérennisée. l’Unafec ne disparaîtra. Notre voeu c’est de voir ce parti évoluer continuer à se constituer comme rempart de l’Union Sacrée au Katanga, nous y veillerons, et travaillerons dans ce sens pour que l’Unafec continue son rôle, celui qu’il a toujours joué depuis que le président de la République a accédé au pouvoir » a-t-il rassuré.

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale a en outre, appelé les Katangais et militants de cette formation politique à honorer la mémoire de Kyungu en pérenisant son œuvre et en marchant sur son idéologie.

Agé de 83 ans, Gabriel Kyungu avait été évacué en Angola pour des soins appropriés de suite de la Covid-19 quelques jours avant le décès de son fils, Marcel Kyungu Nsala, président de la jeunesse de son parti, l’UNAFEC.

Avant sa mort, Kyungu wa Kumwanza était devenu le bras droit du président Félix Tshisekedi, ce qui a valu sa nomination comme président du conseil d’administration de la Société Nationale de Chemin de Fer (SNCC), et son élection au poste du président du bureau de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga.

Le gouvernement provincial du Haut Katanga sous l’égide du Gouverneur Kyabula a annoncé la construction d’un mausolée en sa mémoire.

Ivan Honoré Mudiangombe