RDC-Sud Kivu/EPST : Le Ministre Tony Mwaba échange avec le président de l’assemblée provinciale sur l’évolution de la gratuité de l’enseignement et la situation des nouvelles unités

RDC-Sud Kivu/EPST : Le Ministre Tony Mwaba échange avec le président de l’assemblée provinciale sur l’évolution de la gratuité de l’enseignement et la situation des nouvelles unités

7 août 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le président de l’assemblée provinciale du sud -Kivu a échangé avec le ministre de l’ESPT, Professeur Tony Mwamba ce samedi 07 août 2021.

Au centre de leurs échanges, la situation de l’enseignement dans cette partie du pays portant, sur la zone salariale entre les enseignants de la capitale et ceux de la province, la mise sur pied d’une mutuelle de santé pour enseignant en province et la situation des nouvelles unités.

Pour le numéro un de l’organe delibérant, le ministre de l’Espt les a rassurés de trouver la solution à ces problèmes.

Sur le point de la gratuite de l’enseignement, Lwamira Barhumana Zacharie a souligné que la gratuité de l’enseignement est une réalité et la province du sud-Kivu n’est pas épargnée dans cette réforme. Et d’ajouter que beaucoup de nouvelles unités ont été payées.

Le professeur Tony Mwaba Kazadi a rassuré ces élus provinciaux que la gratuité n’est pas un processus mais un état, une réforme décrétée. Elle est en application depuis l’année scolaire 2019-2020 a -t-il précisé.

Il reconnaît qu’il y a la résistance de certains acteurs en complicité avec le comité des parents.

La gratuité est non négociable et toute personne qui résistera à la gratuité sera sanctionné, poursuit -il dans son allocution.

Le ministre de l’Espt a recommandé à l’organe délibérant de chaque fois inviter l’exécutif pour faire l’état de lieu de la gratuité en province.

Au cours de leurs discussions, le Président de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu a egalement raconté à son hôte le problème de paie des elus provinciaux et la polémique engendrée à la suite de la fixation par l’assemblée provinciale des frais de participation à l’Exetat.

Le ministre Tony a réaffirmé que cette fixation est de la compétence du gouverneur de province et non de l’assemblée provinciale.

La Rédaction