RDC/EPST-Financement innovant de la gratuité de l’enseignement de base : Tony Mwaba tient à la matérialisation de la vision de Félix Tshisekedi !

RDC/EPST-Financement innovant de la gratuité de l’enseignement de base : Tony Mwaba tient à la matérialisation de la vision de Félix Tshisekedi !

8 juillet 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Au nom du Premier ministre Sama Lukonde, le Vice-premier ministre en charge de la fonction publique, Jean-Pierre Lihau a ouvert l’atelier initié par le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le professeur Tony Mwaba Kazadi ce Jeudi 08 Juillet, sur le financement innovant de la gratuité de l’enseignement en République démocratique du Congo.

Rendant un vibrant hommage au Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui ne ménage aucun effort pour matérialiser sa vision, « le peuple d’abord »; le patron de ce sous-secteur de l’éducation congolais a dans son discours souligné que la République démocratique du Congo se range désormais dans la lignée des Etats qui améliorent leurs systèmes éducatifs.

Ouvert cet avant midi au Fleuve Congo hôtel, cet atelier de deux jours a pour but de peaufiner des stratégies pour soutenir la vision du Chef de l’État, dans l’innovation de l’EPST.

« Cette activité est consacrée au financement de la gratuité de l’enseignement » a précisé le professeur Tony Mwaba, avant d’ajouter, « Face à l’angoisse de l’exaspération des parents d’élèves, résultant du fardeau des frais scolaires pour la scolarité, …, le Chef de l’État a eu d’autres choix que d’entrevoir des mesures courageuses pour offrir aux enfants en âges scolaires des conditions idoines pour leurs éducation ».

Le professeur Tony Mwaba a tenu à preciser que le droit à la gratuité de l’enseignement de base est garanti par la constitution de la République.

A en croire Tony Mwaba, cet atelier a pour objectif de consolider et pérenniser la gratuité de l’enseignement, en améliorant ces conditions. « Cet atelier va identifier non seulement les problèmes, les obstacles de la gratuité mais surtout envisager des pistes de solutions efficaces en vue d’une gratuité réussite et globalement pérenne » a dit le ministre de l’EPST.

Au-delà de la solidarité internationale, Tony Mwaba reste convaincu de renforcer des mécanismes pour développer son secteur. « Je suis convaincu qu’il sortira des nos échanges, une grande valeur ajoutée étant donné que cet atelier nous préoccupe tous, …, les défis à relever sont immenses et complexes, dont à la fois politique, administratif, technique et financier. Investir en faveur des enfants est tout simplement ce qu’un gouvernement responsable devrait faire pour la prospérité de ces concitoyens » a-t-il épinglé.

Dan de Dieu KAYANDA