RDC: gros plan sur Thierry Mbulamoko, nouveau patron de l’Agence de Prévention et de lutte contre la Corruption (APLC)

RDC: gros plan sur Thierry Mbulamoko, nouveau patron de l’Agence de Prévention et de lutte contre la Corruption (APLC)

15 juin 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Thierry Mbulamoko Mbombo, consultant indépendant en bonne gouvernance et audit interne est le désormais nouveau coordonnateur de l’agence de prévention et de lutte contre la corruption.

Fourbit en connaissances, Thierry Mbulamoko se présente comme le cosmopolite qui augure une nouvelle page de l’APLC avec des nouvelles méthodes.

Né de père et de mère congolais en date du 12 avril 1976 à Kinshasa, cet originaire de la nouvelle province du Sud-Ubangi a débuté ses prouesses clairvoyantes auprès de son père, Albert Mbulamoko Nzenge Movoambe, Professeur d’université, ancien Ministre de l’Éducation en 1976, et Commissaire du peuple.

Marié et père de cinq (5) enfants, Thierry Mbulamoko obtient son diplôme d’état à l’école d’application de l’ex Institut pédagogique national, rebaptisé Université pédagogique nationale. Il entame ensuite son cursus universitaire à l’université de Kinshasa, communément appelée colline inspirée.

En 2002, il prise la glace on obtenant une licence en relations internationales. Faisant d’une pierre deux coups, il débute sa carrière au ministère des Affaires Étrangères de la RDC, précisément à la direction des organisations internationales, puis, comme fonctionnaire au Ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire.

Trois ans plus tard, en 2005, il rejoint
l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), à Genève, en qualité d’attaché au cabinet du Directeur général adjoint.

Tel père, tel fils dit-on, Thierry Mbulamoko suivra en 2005 une formation à la fonction publique internationale,option diplomatie multilatérale et gestion des affaires internationales à l’école nationale d’administration ENA. Sa formation sera rendue complète après sa formation en détection de la fraude et lutte contre le blanchiment des capitaux en 2017 et 2018 et 2019.

Le nouveau coordonnateur de l’APLC obtient par la suite, une Maitrise professionnelle en Droit et Sciences Politiques à l’université Jean-Moulin, Lyon III en France.

De 2015 à 2020, il est successivement inspecteur de projets et responsable de la cellule d’inspection du Fonds Social Européen (FSE) en Belgique.

2020, changement de cap, il officie entre-autres auprès de l’autorité de régulation du secteur de l’Electricité de la RDC, ARE en sigle, en qualité
de Consultant individuel en gouvernance et actions publiques.

En 2021, il accepte la proposition du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, celle de diriger l’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption.

Volonté y est, le nouveau Coordonnateur nommé le 26 Mai place son mandat sous le signe de la détermination.

Dan de Dieu KAYANDA