RDC : Quid de la polémique autour des « contre performances » de la RTNC ?

RDC : Quid de la polémique autour des « contre performances » de la RTNC ?

24 mai 2021 0 Par Grandjournalcd.net

La chaîne nationale a été au cœur d’une polémique après l’éruption soudaine du Nyiragongo, l’une des montagnes volcaniques encore actives dans la région de grands lacs située à l’est de la République Démocratique du Congo.

Pendant que le pays tout entier s’inquietait de ce qui se passait de l’autre côté du pays, sur la chaîne nationale passait une émission pour adulte.

Mis au devant de la scène, le ministre Patrick Muyaya renvoit la responsabilité à la direction de cette chaîne en promettant de « tirer toutes les conséquences qui s’imposent ».

La vérité, selon l’un des journalistes de cette chaîne qui a requis l’anonymat, « cette chaîne est à l’image du pays tout entier, en faillite. »

« Depuis bien longtemps, la direction provinciale de Goma ne fonctionne plus. Plusieurs journalistes de la RTNC en province peinent à être employés. Ne parlons même pas d’outil de travail. Comment voulez-vous qu’en pareille circonstance la chaîne nationale puisse assurer la liaison ? » ajoute notre source.

L’autre constat est que plusieurs techniciens y exercent avec leurs propres matos ( caméras, machines et autres équipements). « Tu imagines quelqu’un qui est chef d’édition et qui achète le papier avec son propre argent ? »s’exclame ce journaliste.

« Le ministre Patrick Muyaya, un éminent journaliste, l’un des plus grands qu’aura connu ce pays est bien au courant, je suppose de ces maux qui gangrènent cette chaîne depuis plus d’une décennie maintenant », poursuit-il.

 » La RTNC devra être modernisée » a reconnu lors de sa dernière prise de parole le ministre de la communication et médias qui estimait qu’aujourdhui informer ce n’est plus seulement la radio et la télévision », poursuivait il en signalant entre autre la nécessité de l’évolution technologique.

Pourtant, qui dit évolution technologique, dit nécessairement Internet et tout ce qu’il implique.

« Ce bâtiment de la RTNC n’a pas de wifi en plein 21e siècle. Vous imaginez-vous ? », dénonce un membre de l’intersyndicale nationale de cette chaîne qui indexe le gouvernement comme « le principal problème dans cet amateurisme qui sévit la chaîne publique ».

« La RTNC a un problème plus profond. Quand nous étions à la présidence, je ne compte pas le nombre de fois où le DIRCABA Jean-Pierre Kambila et moi, voulions nous arracher les quelques cheveux qui nous restent à cause de certaines prestations. Il faut la refondre totalement. On a changé plusieurs DG. Mais rien n’a changé substantiellement. », declare de son côté Patrick Kanga, ancien conseiller de l’ancien président Joseph Kabila.

« La critique est aisée mais l’art est difficile », préfère brièvement commenter Fifi Musasa de l’intersyndicale de la chaîne nationale qui interroge « d’après vous que devait faire la RTNC qui n’est même pas dotée du matériel pour la liaison avec Goma ni d’autres moyens pour faire ce travail ? ».

Moïse Dix