RDC: « Ce que le Président Paul Kagame refuse d’admettre pour son peuple, au nom de la dignité humaine, il ne peut le soutenir sur la RDC » Delly Sessanga

RDC: « Ce que le Président Paul Kagame refuse d’admettre pour son peuple, au nom de la dignité humaine, il ne peut le soutenir sur la RDC » Delly Sessanga

19 mai 2021 0 Par Grandjournalcd.net

« La politique de bon voisinage ne peut oblitérer la Mémoire,source de l’histoire,et fondement de la paix et la stabilité à venir. Dans les Grands Lacs, on ne fera pas l’economie de la vérité des faits et des tragédies qui ont émaillé nos relations avec nos voisins, dont le Rwanda », a tweeté le député congolais tout comme plusieurs acteurs sociopolitiques congolais aux propos jugés négationnistes du président rwandais.

Lors d’une interview donnée en France Paul Kagame a nié complètement l’existence d’un certain genocide en RDC. Il estime que même des crimes attribués à certains haut gradés de son armées dans le rapport mapping l’ont été sur base des manœuvres politiques, « rien de crédible », estime le dictateur rwandais. Le comble de l’histoire c’est quand l’ancien président de conférence de l’union africaine vilipende Dénis Mukwege qu’il présente comme une marionnette mise en scène pour des raisons politiques et « rien d’autre », a-t-il affirmé.

« Ce que le Président PaulKagame refuse d’admettre pour son peuple, au nom de la dignité humaine, il ne peut le soutenir sur la RD CONGO au nom d’un culte de l’oubli », renchéri Delly Sessanga qui estime qu’evoquer la mémoire, « c’est conjurer le sort des tragédies passées pour l’avenir. Inviter à l’oubli, c’est les perpétuer ».

Moïse Dix