RDC/ imbroglio à Lamuka : voici comment finira cette cacophonie   (Tribune)

RDC/ imbroglio à Lamuka : voici comment finira cette cacophonie (Tribune)

14 avril 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Je l’ai toujours dit, Tshilombo ne sait pas passer outre les méthodes de son maître à penser Kabila. L’histoire se répète, comme avec le rassop, l’un, proche du pouvoir avec Tshibala et Olengankoy, et l’autre contre le pouvoir. Aujourd’hui, le rassop contre le pouvoir s’est dissout et le CACH a été créé, cependant, le RASSOP proche du pouvoir n’était pas censé se dissoudre automatiquement, qu’est ce qu’il en est aujourd’hui, il est mort de sa propre mort.

Pour ma part, je pense qu’ils vont se fatiguer, où se trouve le rassop de tshibala et olengankoy actuellement ?

Voici le topo

Bemba sera le premier à partir. En effet, il ne supportera pas ce statut de politicien de seconde zone qu’offre le fait qu’il apparaît comme quelqu’un qu’on utilise pour dédoubler une structure hostile. Bemba ne supportera pas d’être réduit au niveau de Toto, Nené Nkulu, bienvenue Lihota et compagnies .

De ce fait, il va fuir bientôt comme Tshibala l’a fait en entrant au FCC. Pour Bemba, il n’ira pas au CACH de manière officielle, il est trop fier pour faire cela, cependant il continuera simplement avec le MLC ou le MLC et alliés.

Et cela aura comme conséquence, Katumbi restera seul comme Olengankoy du RASSOP, il va se rallier, la queue entre les pattes à Tshilombo, par son parti ensemble pour la République, comme Olengankoy a fait devson Fonus et sa structure (Lamuka pirate) mourra de sa propre mort.

Le monde est un cercle vicieux. Après cette mise à mort de Lamuka pirate, Katumbi et Bemba resteront à jamais de politiciens de seconde zone, avec aucun crédit ni du côté de la communauté nationale, ni du côté de la communauté internationale et qui ne vivront politiquement que de soutien aux politiciens de première zone ainsi qu’en Jouant aux troubles faîtes en creant la zizanie partout où ils iront.

Patrick Civava, président du parti ADN.