RDC: «les élections devront être organisées le 17 décembre 2023, Ce sont des agents du glissement qui veulent des réformes avant la désignation des animateurs de la CENI» (Corneille Naanga)

RDC: «les élections devront être organisées le 17 décembre 2023, Ce sont des agents du glissement qui veulent des réformes avant la désignation des animateurs de la CENI» (Corneille Naanga)

14 novembre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Corneille Nangaa, président de la Commission Électorale Nationale Indépendante ne mâche pas ses mots au sujet de la tenue prochaine des élections en République Démocratique du Congo, « les élections prochaines devront être organisés le 17 décembre 2023, toute chose étant égale par ailleurs ».

En effet, conformément à la constitution, rappelle Nangaa, « le scrutin devra être convoqué 90 jours avant la fin du mandat du président actuel ». Et cela, conformément aux textes régissant l’organisation des élections. Par expérience et selon la planification des équipes de la CENI, le lancement de la révision du fichier électoral devrait se dérouler du 10 janvier 2021 au 16 janvier 2023.

À ce sujet, Corneille Nangaa a présenté trois scénarios aux experts de l’ONEEL. «Va-t-on organiser les élections prochaines avec le fichier électoral actuel moyennant une révision partiel ou une refonte totale ou encore avec un fichier électoral dérivé d’un registre d’état-civil après recensement ? », interroge-t-il.

Toutefois, pour tenir ces délais, le nouveau bureau de la CENI devrait être installée depuis le 31 octobre dernier. Or, ce n’est pas encore le cas. Le débat est plutôt orienté vers les réformes électorales, préalable majeur du scrutin de 2023. Voilà pourquoi Nangaa est formel : « Ce sont des agents du glissement qui veulent des réformes électorales avant la désignation des animateurs de la CENI ».

La Rédaction