RDC-LOMAMI/Projet Tshilejelu : Le député MALANGU dénonce un partage inéquitable des Kilomètres à asphalter

RDC-LOMAMI/Projet Tshilejelu : Le député MALANGU dénonce un partage inéquitable des Kilomètres à asphalter

10 novembre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le député provincial de Lomami, Augustin MALANGU NDJIBU dénonce le partage inéquitable par l’Office des voiries et drainages OVD dans le cadre des travaux du projet Tshilejelu consistant au développement des infrastructures routières à travers le pays, programme initié par le chef de l’Etat Congolais, Felix Antoine Tshisekedi. L’élu du territoire de Kabinda l’a dit ce mardi matin à Kabinda, chef-lieu de la province de Lomami au cours d’un point de presse organisé au centre des jeunes dans la commune de Kabuelabuela.

« Le chef de l’état Congolais a initié un projet dénommé : Tshilejelu pour désenclaver les 5 provinces du Grand Kasaï, chaque province devrait bénéficier 20 Km d’asphaltage de la voirie urbaine sur le total de 100 Km des routes mais malheureusement le Directeur National de l’OVD, lors de son récent séjour à Kabinda va nous annoncer le bitumage de 15 Km dans la province de Lomami, soit 10 Km pour la ville de Kabinda et 5 pour la deuxième ville de Lomami (Mwene-Ditu) » indiqué l’élu sur la liste de PPRD. Avant d’ajouter :

« Pourquoi cette injustice dans le partage ?, où iront les 5 Km retranchés dans le compte de Lomami ?, quelle est la meilleure province plus que les autres ?, à qui profite cette soustraction ? S’interrogé cet avocat de profession.
Pour votre gouverne, la ville de Kabinda n’a aucune route asphalte. Lors de sa mission à Kabinda, le Directeur National de l’OVD, Victor Tumba Tshikela avait lors de son tête à tête avec le gouverneur Lubamba Sylvain annoncé le démarrage dans un mois des travaux de réfection de la voirie urbaine à Lomami (10 Km à Kabinda et 5 à Mwene-ditu) mais un mois plus tard c’est un silence de cimetière. Où est passé ce projet ? S’interrogent quelques observateurs indépendants interviewés par la presse de Kabinda.

Il s’est de souligner que le projet Tshilejelu=pilote va couvrir non seulement la ville de Kinshasa mais aussi tout l’espace Grand Kasaï (Kasaï, Kasaï central, Kasaï-Oriental, Lomami et Sankuru).

JOHNNY KASONGO KASONGO