Kasaï Central : 28 cas de violations de droits de journalistes enregistrés depuis Janvier (Reprodhoc).

Kasaï Central : 28 cas de violations de droits de journalistes enregistrés depuis Janvier (Reprodhoc).

2 novembre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le 02 Novembre de chaque année, le monde entier célèbre la journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes contre des journalistes.

A Kananga, le Réseau Provincial des ONG de Droits de l’homme du Congo (Reprodhoc), trace un tableau sombre de l’état de lieu de l’exercice de journalisme par les professionnels de média.

D’après Arthur Padinganyi, Coordonnateur Provincial, les professionnels de média dans l’ensemble du Kasaï Central sont victimes des plusieurs violations de leurs droits dans l’exercice de leur prestation, notamment des menaces de la part des autorités politico- administratives, policières, des arrestations, voire tortures.

Selon lui, le monitoring fait sur terrain par sa structure, révèle que plus de 28 journalistes ont été victimes de menaces et violations de leurs droits dans l’exercice de leur travail depuis janvier 2020 jusqu’à ce jour sur l’ensemble de la province.

Parmi ces journalistes, certains ont vécu ajoute-t-il dans la clandestinité, délocalisation de leurs toits pour éviter des représailles.

C’est ainsi, face à ce chiffre alarmant, Arthur Padinganyi indique que le chemin reste à parcourir pour le respect de la liberté de presse en province. Il invite toute personne qui se sentirait lésée de l’attitude de journalistes de procéder au mécanisme de démenti en lieu et place des menaces et d’arrestations.

Il a en outre appelé les autorités d’être respectueuses des lois du pays, en protégeant les professionnels de média dans l’exercice de leurs fonctions.

Ivan Honoré Mudiangombe