RDC/ Environnement : la population de Kabare congratule et encourage Claude Nyamugabo

RDC/ Environnement : la population de Kabare congratule et encourage Claude Nyamugabo

8 septembre 2020 0 Par Grandjournalcd.net



Claude Nyamugabo est l’un des rares ministres qui sortent du lot des pléthoriques membres du gouvernement Ilunkamba. C’est le moins qu’on puisse dire au vue des diverses initiatives et réalisations de son ministère depuis son avènement à sa tête. Un travail de titan qui a valu à ce cadre du PPRD des félicitations et encouragements de la population de son Kabare natal.

« Les efforts consentis par le ministère de l’environnement sous votre impulsion méritent d’être soutenus afin de redonner au peuple congolais l’espoir de vivre dans un environnement sain » lit-on dans une correspondance adressée au ministre de l’environnement par le chef de chefferie de Kabare.

L’honorable Kabare Rugemaninzi, chef de la chefferie de Kabare félicitant au nom de sa population le ministre, le « prie de persévérer dans votre élan patriotique pour le bien-être de vos frères et sœurs de toute la République Démocratique du Congo ».

A 60 % de taux de réalisation de ses assignations budgétaires, le ministre de l’environnement a déjà, dira-t-on, à son compte un bilan éloquent. Des actions initiées et réalisées par son ministère sous sa direction qui ne sauraient toutes être énumérées ici.

Il a entre autres, rappelons-le, réussi à préserver 13 hectares de forêts d’arbres en moins de 6 mois grâce au projet du gouvernement de lutte contre la déforestation qu’il a piloté.

Engagé dans l’action de l’atténuation de la pollution de l’air, du déréglement climatique et des risques d’inondation dans les villes de laRDC, Claude Nyamugabo et son équipe ont initié un projet exécuté par l’entreprise SOGAZ (filiale de la Société Congolaise des Industries et de Raffinerie) qui remplace le bois par le gaz pour le chauffage, la cuisson et autres usages domestique depuis six mois maintenant.

A cela s’ajoute notamment le projet « 1milliards d’arbre d’ici 2023 » que son ministère a fait adopter au gouvernement. Un projet dont les résultats attendus sont notamment, la formation de 20 000 enseignants et un million d’écoliers engagés dans l’action climat ; l’atténuation de la pollution de l’air ; du dérèglement climatique et des risques d’inondations dans près de 20 villes…

Moïse Dix