RDC : « je ne peux pas manquer de respect à la très distinguée première dame » Christelle Ngoy, fille de Kasanji

RDC : « je ne peux pas manquer de respect à la très distinguée première dame » Christelle Ngoy, fille de Kasanji

18 août 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Après la pluie vient le beau temps. L’honorable Christelle Ngoy est finalement redescendue après sa crise de colère piquée hier lors du déguerpissement par un huissier de justice de sa famille dans la résidence située sur avenue roi Baudouin. Une résidence construite par son père, l’ex gouverneur du Kasaï Oriental, Alphonse Ngoy Kasanji. Elle a été remise à Gabriel Mokia sur décision de la justice.

Christelle Ngoy vient de présenter ses excuses à l’endroit de la première dame, Denise Nyakeru Tshisekedi. C’est sur un court-métrage qui circule sur les réseaux sociaux qu’elle l’a fait.

Un bout de papier à la main, la députée n’y est pas allée droit au but, mais elle y est allée quand-même. « Il m’est attribué d’avoir tenu des propos à l’endroit de la très distinguée première dame » nuance-t-elle avant de présenter son mea-culpa. « Si quelque part mes propos auraient vexé la très distinguée première dame, Denise Nyakeru Tshisekedi… Je lui demande pardon » s’excuse-t-elle.

La fille de l’honorable Ngoy Kasanji a même assuré dans sa courte séquence vidéo qu’elle « éprouve beaucoup d’estime et de respect » à l’endroit de Denise Nyakeru. Elle a présenté pour preuve son compte Facebook que nous avons malheureusement eu du mal à retrouver. Ou si non à distinguer des faux comptes.

Moïse Dix