Les enfants vivants avec handicap de la ville de Kananga, au Kasaï central, réunis autour de leur association dénommée « Jeunesse avec Handicap pour l’Education et l’Emploi » JHEE en sigle, dans une réunion extraordinaire vendredi 19 Juin dernier, ont tracé un tableau sombre de la situation de précarité dans laquelle ils vivent dans cette partie du pays.

Dans une interview avec Grandjournalcd.net ce samedi 20 Juin, ces enfants indiquent que leur vie dans cette province est basée sur la mendicité, dépendance et sont souvent victimes de mépris et de discrimination dans la communauté, d’où l’aspect le plus important, leur scolarité très souvent négligée.

C’est ainsi qu’en se focalisant sur la Convention des Nations unies relative aux Droits des Personnes Vivants avec handicap, à son article 24, point 2, ces derniers convient et rappellent aux autorités congolaises qu’ils ne doivent pas être exclus du système de l’enseignement primaire gratuit et de l’enseignement secondaire pour leur handicap, et que les mesures d’accompagnement individualisées soient prises en considération.

Face à cette suite de précarité, les enfants vivant avec handicap dénoncent la discrimination au programme de l’école à la radio, mis en place par le ministère de l’EPST pour l’encadrement des élèves pendant cette période de la crise sanitaire de Covid19, car ne tenant pas compte des élèves avec des besoins spécifiques et le désintéressement des autorités sensées trouver solutions à tous leurs besoins.

Raison pour laquelle, par leur ras-le-bol, ils demandent aux jeunes reporters de la ville de Kananga de mener un plaidoyer en leur faveur pour que le gouvernement tant national que provincial puisse porter une attention particulière sur eux afin de faciliter leur formation scolaire, de surcroît un appui social pour leur épanouissement.

Ces enfants vivant avec handicap, ont par la suite formulé une demande aux acteurs publics et partenaires internationaux de leur venir en aide en construction et équipements, de leur centre d’alphabétisation et de formation professionnelle qui enregistre d’énormes difficultés de fonctionnement, pour permettre leur bon apprentissage.

Ivana Honoré Mudiangombe