RDC/Assemblée Nationale : élection du 1er Vice-président, Coco Mulungo sollicite le soutien des élus pour promouvoir la diplomatie parlementaire

RDC/Assemblée Nationale : élection du 1er Vice-président, Coco Mulungo sollicite le soutien des élus pour promouvoir la diplomatie parlementaire

6 juin 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le temps de la politique de la chaise vide est désormais révolu, estime le Député National Coco Mulongo. Annoncé comme candidat au poste du 1er Vice-président du bureau de l’Assemblée Nationale, cet élu aux couleurs de l’UDPS sollicite les soutiens de tous ses collègues que ce soient ceux se sa famille politique et d’autres regroupements politiques, c’est ce qu’il a fait savoir au cours d’une interview exclusive accordée à la rédaction du grandjournalcd.net.

Prêcher l’unité ou encore mettre la dilplomatie au centre des activités parlementaires sont parmi ses points qu’il entend promouvoir au sein du bureau de la chambre basse une fois élu à ce poste.

Que dire du camp Kabund-Kabuya?


  • En tant qu’un vrai Tshisekediste, le Deputé Mulungo estime désapprouver la démarche menée par le Secretaire général du parti qui ne jure que sur la réhabilitation de Jean Marc Kabund déchu, et avait invité les élus issus du parti de ne pas présenter un autre candidat à ce poste. Pour lui, la démarche entreprise par la hiérachie du parti n’avait tenu compte du point de vue de chaque Député et surtout que les élus nationaux jouent un rôle majeur dans la prise des décisions au niveau du parti. Raison pour laquelle il lance un Appel au Chef de l’Etat dans sa casquette de l’Autorité morale de trouver une solution pour le bien et l’unité du parti.

« pour convaincre Kabund et Kabuya, je pense que d’abord tous les Députés veulent à tout prix que l’UDPS remplissent ce fauteuil. C’est déjà une bonne chose pour que tous nos Députés soient ensemble par rapport à ça et puis aussi nous avons besoin du soutien du Chef de l’Etat qui, certainement va décanter cette situation et je crois que c’est lui l’Autorité morale donc il aura quelque chose à dire là dessus », propose-t-il pour éviter le chaos au sein du parti en laissant cette place vacante.

Par ailleurs, se reférant à la représentation géopolitique, Coco Mulungo pense que ce poste revient aux natifs du Haut Katanga minoriterement représenté dans le partage des responsabilités revenant au parti.

« moi, j’y vais personnellemt pour que le Haut Katanga soit représenté puisque ce poste avait été brigué par Kabund en tant que Katangais, donc je pense que ce poste revient à eux vu que le Haut Katanga n’avraiment pas des représentants UDPS au niveau National.

Toutefois, cet élu de Lubumbashi reste ouvert et prêt à se plier aux resolutions entre Députés du parti sur une probable designation d’un candidat unique.

Gaston Kisanga