RDC : Martin FAYULU exige la plus grande transparence dans toutes les enquêtes en cours

RDC : Martin FAYULU exige la plus grande transparence dans toutes les enquêtes en cours

30 mai 2020 0 Par Grandjournalcd.net

En effet, s’adressant aux Congolaises et Congolais, le Président de l’ECIDE (Engagement Citoyen pour la Démocratie) se dit indigné des morts qu’il trouve suspectes, devenues monnaie courante en RDC et que les enquêtes faites selon lui à la hâte ne parviendraient toujours pas à élucider.

La RDC semble vivre une période unique de son histoire post coloniale. Des tueries des civils à l’Est à la gestion de la riposte de la pandémie mondiale du Covid-19, en passant par les morts à la Présidence de la République et celle du juge Président Raphaël Yanyi, Martin FAYULU MADIDI n’aura oublié aucun de ces sujets dans sa communication de ce samedi 30 Mai 2020.

‹‹Ces décès s’ajoutent aux carnages qui interviennent chaque jour en Ituri, à Béni, dans le Sud Kivu, au Tanganyika et ailleurs dans le pays du fait de l’absence de l’État››, s’indigne Martin FAYULU. ‹‹C’est pourquoi, j’exige la plus grande transparence dans toutes enquêtes en cours, y compris celle concernant le juge Raphaël Yanyi, (…) Faute de quoi un climat de psychose, sans doute voulu, risque de s’installer dans le pays››.

Sur la gestion du Coronavirus, l’ancien candidat à l’élection Présidentielle de décembre 2018 déplore la gestion qu’il trouve hasardeuse et des nombreux ratés dans la riposte en RDC. Ici Martin FAYULU déplore ‹‹ Les multiples tâtonnements et les couacs communicationnels observés dans la riposte qui alimentent les rumeurs conspirationnistes les plus dangereuses et créent une atmosphère générale de laxisme vis-à-vis d’une menace qui devrait pourtant être prises au sérieux››.

Avant de saluer les actions engagées par les mouvements citoyens et la société civile dans la sansibilisation au Covid-19, Matin FAYULU a indiqué pouvoir compatir avec la famille du juge Raphaël Yanyi, de la magistrature Congolaise, de l’armée Congolaise, des civils innocents et de tous ce qui ont perdu de proche à la suite du Covid-19.

Pour finir, le numéro Un de la dynamique pour la vérité des urnes a ému le vœu de voir l’éclatement de la vérité sur le procès lié aux détournements présumés des fonds publics aboutir à des sanctions exemplaires et la récupération des sommes détournées.

MWANIA Zacharie David