RDC/EPST_Campagne pas une école sans bancs: le Ministre Tony Mwaba visite trois ateliers chargés de la fabrication des 60.000 bancs

RDC/EPST_Campagne pas une école sans bancs: le Ministre Tony Mwaba visite trois ateliers chargés de la fabrication des 60.000 bancs

19 janvier 2023 0 Par Grandjournalcd.net

Très engagé dans la promotion, la pérennisation et la consolidation de la gratuité de l’enseignement primaire, programme phare de la Vision du Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi ne se repose pas.

Ce jeudi 19 janvier 2023, le ministre s’est rendu dans trois ateliers situés respectivement sur 2ème, 11ème et 15ème rue, dans la Commune de Limeté Industriel où sont fabriqués 60.000 bancs pour la première vague à destination des 6 Provinces, à raison de 10.000 bancs par province.

Des ateliers mis à la disposition de l’État congolais par la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, CENCO pour fabriquer des bancs des bois acheté sur le marché local ayant une durée de vie évaluée à plus des 50 ans.

De la parole à l’acte, le professeur Tony Mwaba réalise le rêve : »Pas une école sans bancs », lequel se réalise aujourd’hui sur financement à 100% du Gouvernement congolais.

L’Eglise catholique a confié ce travail de la fabrication des bancs, à ses trois structures qui travaillent en collaboration parfaite. Il s’agit de Soeurs de Sainte Famille de Bordeaux, Caritas Idiofa et L’Asbl Adecco.

Accueilli par la Révérende Soeur Gitoka, qui était accompagnée par différents architectes selon les trois différentes structures.d’abord à la 2ème rue, le professeur Tony Mwaba Kazadi, a été conduit dans une visite guidée

C’est ici que la soeur Elisabeth Gitoka a indiqué à l’attention du Ministre de l’EPST :  »Les bancs sont fabriqués ici à Kinshasa et dans quelques autres provinces. Nous avons réparti le travail de cette manière pour éviter la déforestation, étant donné que le bois de qualité est vendu ici à Kinshasa », a-t-elle déclaré, avant de préciser que  »ce bois est acheté sur le marché local, privilégiant ainsi la qualité des bancs en termes de la durée de vie », a souligné la Révérende Soeur.

La pasteure catholique a également rappelé au ministre que l’église est engagée résolument dans la vision du Chef de l’Etat à travers son programme de la gratuité de l’enseignement primaire surtout dans sa dimension de la qualité des conditions d’apprentissage.

Devant la presse, le pionnier de la gratuité de l’enseignement en RDC, le Ministre Tony Mwaba Kazadi a complètement ouvert sa figure pour exprimer ses sentiments de satisfaction au regard du travail abattu.

« Vous m’avez accompagné dans trois sites pratiquement, où on est en train de nous fabriquer des bancs. Au total, on aura 60.000 bancs, destinés pour la première phase, à 6 Provinces, à raison des 10.000 bancs par province », a déclaré le patron de l’EPST avant de préciser la destination de ces bancs: »Ces bancs sont destinés aux écoles qui sont nécessiteuses pour permettre à ce que les enfants étudient dans des bonnes conditions », a-t-il indiqué.

Il a également rappelé que ces exploits dédiés à l’amélioration des conditions d’apprentissage des enfants congolais sont rendus possibles grâce au cœur en chair du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et du gouvernement congolais chapoté par le premier ministre Sama Lukonde

« A côté de la gratuité, il y a la qualité de l’enseignement sur laquelle on devra veiller. Et les bancs permettront effectivement que les élèves soient dans des bonnes conditions d’enseignement et d’apprentissage.
Et nous veillons sur ça, sur instruction du Chef de l’Etat, Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, sous la coordination du Premier Ministre, Jean-Michel SAMA Lukonde Kyenge, Chef du Gouvernement central au travers mon Ministère, qui a passé le contrat avec ces fournisseurs pour nous aider dans le cadre de la campagne : »Pas une école sans bancs », avec la Direction des Infrastructures Scolaires de l’EPST, voilà le travail qui est en train d’être fait », a précisé le professeur Tony Mwaba.

Au jour d’aujourd’hui plusieurs provinces sont déjà en possession des bancs et ce qui reste c’est la liste des écoles bénéficiaires de la part des directeurs provinciaux pour ainsi débuter la distribution a également précisé le ministre

Quant à savoir les six premières provinces concernées, le Ministre promettant que ce secret se fera élucider avec le temps n’a pas voulu indiquer la liste

« nous avons des provinces qui sont déjà ciblées d’abord au nombre des six. Quand on aura fini, la deuxième phase, ça sera les autres provinces » a-t-il indiqué.

Jonathan Bukasa Muamba