RDC : acculé de tout bord diplomatique, le M23 se dit prêt à se désengager et libérer les localités occupées ( communiqué)

RDC : acculé de tout bord diplomatique, le M23 se dit prêt à se désengager et libérer les localités occupées ( communiqué)

6 décembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net


Acculé diplomatiquement de tout bord, ĺe mouvement du 23 mars, M23 se dit finalement « prêt à amorcer le désengagement et à se retirer » même s’il n’était pas représenté au sommet de Luanda ».

C’est l’essentiel d’un communiqué publié ce lundi 6 janvier 2022 par son porte-parole politique Lawrence Kanyuka.

Le M23 demande, par ailleurs, une réunion avec la Force régionale de la Communauté de l’Afrique de l’Est ( EAC) notamment pour étudier modalités de ce retrait.

Le M23 réitère dans ce communiqué sa demande de négocier de façon spéciale avec le gouvernement congolais et surtout avec le facilitateur choisi par l’ EAC, l’ancien président Kenya Uhuru Kenyatta qui venait pourtant de clôturer, ce mardi, les pourparlers de Nairobi.

Notons qu’à Kinshasa, cette prétention de ce mouvement rebelle à exiger un dialogue spécial, c’est-à-dire, en dehors des travaux de Nairobi où tous
les rebelles opérant dans l’Est de la RDC ont été en pourparlers avec le gouvernement et le facilitateur susmentionné, n’est pas envisageable.

Ce communiqué intervient alors que le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken a appelé hier le président rwandais Paul Kagame à retirer tout soutien apporté à ce mouvement rebelle accusé à Kinshasa d’avoir notamment massacré près de 300 personnes dont 17 enfants à Kishishe, une localité congolaise située dans le Nord-Kivu le 29 novembre dernier.

Dans un tweet publié quelques heures après le secrétaire d’État américain, le ministre des affaires étrangères rwandais a estimé que cette position des États-Unis denotait d’une approche “erronée” de la communauté internationale qui selon lui, continue d’exacerber le problème dans l’Est de la RDC.

MD