RDC : Halte à l’intox !, l’ISC Kinshasa ne s’est pas trempé dans la falsification des preuves de paiement [Mise au point]

RDC : Halte à l’intox !, l’ISC Kinshasa ne s’est pas trempé dans la falsification des preuves de paiement [Mise au point]

3 décembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net


Depuis sa prise des commandes à la tête de l’Institut supérieur de commerce (ISC) de Kinshasa, le Directeur général Émile Ngoy ne ménage aucun effort pour assainir cet alma mater qui met sur le marché de l’emploi au moins deux mille étudiants l’an.


Sur la toile, une campagne de dénigrement contre ses efforts attire l’attention de plus d’un observateur. Ces personnes malveillantes, identifiées accusent sans preuves le directeur Émile Ngoy d’avoir falsifié des preuves de paiement des frais académiques des étudiants et laisser libre circulation des reçus parallèles de paiement des ces frais académiques, avec le concours des certains professeurs et membres de l’administration.

Ce qui ‘est, de toute évidence, qu’une machination vidée de tout sens et de réflexion « , réagi dans une mise au point, le numéro 1 de l’ISC.

Le professeur Émile Ngoy rappelle être le premier à avoir découvert et tout mis en marche pour démanteler ce réseau, dont quelques uns de ses membres sont arrêtés et en voie d’être transféré ce jour à la Prison centrale de Makala.

« Voici sans honte ce que nos détracteurs ont trouvé alors qu’ils sont aux abois ! L’étau se resserre inéluctablement autour d’eux ! Comment comprendre que c’est nous qui avons mis à nu le réseau, et nous avons exclus définitivement 3 de leurs de l’ISC et qui vont se retrouver dans quelques heures à Makala » , s’étonne-t-il.

Malgré la campagne d’intoxication menée contre sa personne, Émile Ngoy ne désarme pas. Le temps de la complaisance est révolu, dit-il.

« Le temps de la complaisance avec les anti valeurs à l’ISC est totalement révolu. Les investigations se poursuivent ils continuent à se faire bonne conscience mais encore combien de temps ! », a-t-il ajouté.

Dan de Dieu Kayanda