RDC/Kasaï : les officiers militaires et de la police sensibilisés sur la vulgarisation du protocole de Maputo et la promotion des droits de la femme

RDC/Kasaï : les officiers militaires et de la police sensibilisés sur la vulgarisation du protocole de Maputo et la promotion des droits de la femme

28 novembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

La salle polyvalente de l’espace la réconciliation située dans la colline de Dibumba, à Tshikapa ville a servi de cadre pour l’atelier organisé à l’intention des officiers militaires et de la police le week-end dernier.


À travers cet atelier, IPAS veut que les militaires et les policiers qui sont appelés à assurer la sécurité des personnes et de leurs biens, soient outillés sur le respect des droits de la femme. Aussi, les grossesses qui posent problème au niveau de la santé physique ou morale de la femme être avortées de manière sécurisée.

Dans son allocution au nom de l’autorité provinciale, le commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise, Dieudonné Odimba Okito a indiqué que, les problèmes liés aux mauvaises conditions d’avortement sont de plus en plus décriés dans la communauté kasaïenne et le non-respect des droits de la femme persiste toujours.

Il a salué la volonté de IPAS qui vient renforcer la lutte contre la discrimination faite à la femme. Il a ému le vœu de voir cette structure appuyer la PNC et les soldats des moyens pouvant les aider à vulgariser le protocole de Maputo dans différents milieux du Kasaï.

Selon la représentante du Directeur-pays de l’ONG IPAS, madame Aimée Ngenda, l’objectif est de sensibiliser les hommes et les femmes en uniforme parce-que les cas de violences basées sur le genre sont aussi décriés dans leurs foyers.

« L’IPAS pense que l’armée et la Police sont les cibles les plus importantes parce-qu’ils doivent avoir les informations fiables à apporter au cours de traitement des dossiers qui leur seront confiés dans leurs juridictions », a-t-elle fait savoir.

Les participants policiers tout comme soldats ont remercié IPAS pour cette sensibilisation tout en promettant mettre en pratique les matières apprises au cours de cet atelier.

Willy Theway Kambulu