RDC/EPST_Dossier enseignant et élève de l’école Berée : Christine Nepa Nepa instruit le proved de réquisitionner tous les intervenants à la scène qui a conduit au scandale de pédophilie et à l’arrestation de l’enseignant

RDC/EPST_Dossier enseignant et élève de l’école Berée : Christine Nepa Nepa instruit le proved de réquisitionner tous les intervenants à la scène qui a conduit au scandale de pédophilie et à l’arrestation de l’enseignant

24 novembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

La Secrétaire Générale du ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Christine Nepa Nepa vient d’instruire la directrice de la province éducationnelle de la Mont Amba à écouter les différents participants à la scène qui a conduit à l’arrestation de l’enseignant Kalemba ( âgé de 62 ans).

C’était à l’issu d’une imprimante réunion organisée ce jeudi par la patronne de l’administration nationale de l’EPST dans l’enceinte de cet établissement scolaire situé à la 17ème rue dans la commune de Limete.

Cet enseignant en deuxième secondaire à l’école Berrée s’est permis d’amener une élève mineure de 15 ans dans un hôtel de la ville.

« L’école et vous parents, vous avez été des irresponsables. Vous avez géré cette affaire avec beaucoup de légèreté, au cas où vous l’ignorez. Pour l’instant, je donne le plein pouvoir à la proved pour que tous ces gens qui ont contribué à ce film monté naturellement mettant ainsi la vie et la réputation de la fille en danger soient réquisitionnés. Ce n’est pas normal », a dit d’un ton ferme la Cheffe de l’administration éducationnelle nationale.

Selon les témoignages recueillis par la rédaction du grandjournalcd.net, il s’agit d’une affaire qui a commencé entre l’enseignant et l’élève depuis l’an passé.

« La fille m’a dit que l’enseignant la menaçait depuis l’an passé, compte tenu du faut qu’il est le titulaire de sa classe, de la faire échouer au cas où elle persistait à repousser ses avances », a dit l’encadreur spirituel de cette école.

« L’enseignant a beaucoup harcelé l’élève jusqu’à finir par lui donner un rendez-vous dans un hôtel. Quand la fille nous a montré l’adresse lui écrite par l’enseignant, c’est alors que j’ai donné le téléphone à la fille pour qu’elle puisse s’y rendre. J’ai disposé la police pour une intervention immédiate question de protéger la fille mais de prendre l’enseignant en flagrant délit « , a reconnu la coordinatrice de l’école.

Notons que la secrétaire générale Christine Nepa Nepa a encouragé le père de l’enfant à porter plainte contre l’école pour avoir géré cette affaire à son insue et pour avoir donné le téléphone à sa fille sans avoir demandé son autorisation.

MD