Nord-Kivu : des activités socio-économiques paralysées à Bwito suite aux affrontements FARDC-M23

Nord-Kivu : des activités socio-économiques paralysées à Bwito suite aux affrontements FARDC-M23

22 novembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Les activités socio-économiques et éducatives ont connu une paralysie ce mardi 22 novembre dans les localités Kabanda et Kibirizi en chefferie de Bwito, territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Cette situation est consécutive aux affrontements entre FARDC et M23 depuis lundi 21 Novembre aux alentours de l’agglomération de Bambo chef-lieu du groupement portant le même nom, à 40km de Kibirizi.

Ces combats qui se poursuivent sont à la base d’une nouvelle panique dans plusieurs localités de la chefferie de Bwito. Cette psychose est également due à un mouvement des éléments FARDC vers la Zone des combats au Sud et vice versa, fait savoir un habitant rencontré sur place. La même situation est observée dans d’autres entités de la chefferie de Bwito notamment à Nyanzale proche de Bambo.

Certains habitants qui craignent l’intensification de ses affrontements vers Kibirizi ont pris la direction de la commune de Kanyabayonga dans le territoire de Lubero l’avant midi de ce mardi 22 novembre.

Par contre vers Kirumba dans le même groupement et les villages environnants notamment à Kazaroho, Lukarara et Kagando c’est un mouvement de la population qui est signalé dans cette partie. Certains habitants se dirigent vers Kiwanja en passant par Kalengera dans le parc national des Virunga.

Pendant ce temps, un calme précaire règne dans les localités Kiseguro et Katwiguru après les affrontements du dimanche dernier. Des petites activités économiques se sont déroulées timidement ce mardi dans l’agglomération de Nyamilima après une panique toute la journée du lundi, indique une source de la société civile locale.

Mbelesi Voyage