RDC/EPST : L’église Kimbanguiste réaffirme son soutien à la pérennisation de la gratuité de l’enseignement primaire et adhère officiellement à la nouvelle convention scolaire par le biais de son représentant légal en présence du représentant de l’État congolais, le Ministre Tony Mwaba

RDC/EPST : L’église Kimbanguiste réaffirme son soutien à la pérennisation de la gratuité de l’enseignement primaire et adhère officiellement à la nouvelle convention scolaire par le biais de son représentant légal en présence du représentant de l’État congolais, le Ministre Tony Mwaba

17 novembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Le Ministre de l’EPST, le Professeur Tony Mwaba Kazadi poursuit le périple de la récolte des signatures et de vulgarisation de la convention scolaire révisée, dite convention de gestion des établissements publics d’enseignement maternel, primaire et secondaire auprès des confessions religieuses, partenaires privilégiés dans ce sous-secteur de l’éducation.

Ce jeudi 17 novembre sous un soleil nuageux, à 15 heures précises, heure de Kinshasa, le patron de l’EPST foule le sol du sanctuaire de sa divinité, chef spirituel et représentant légal de l’église Kimbanguiste situé dans la commune de Kasa-vubu.

Habillé en veste de couleur verte sombre, corroboré d’une chemise blanche, symbole de la religion Kimbanguiste, le Ministre Tony Mwaba fait son entrée.

Son Eminence Simon Kimbangu Kiangani, a fait le déplacement de Nkamba, Nouvelle Jérusalem, province du Kongo-Central au Centre d’accueil kimbanguiste dans la commune de Kasa-Vubu, à Kinshasa pour signer cette Convention avec l’État congolais, représenté par le Professeur Tony Mwaba Kazadi, en sa qualité de Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique.

Une cérémonie grandiose s’est déroulée au sein de ce centre d’accueil, en présence des cadres de l’EPST et des hauts clergés de l’Église kimbanguiste.

Première à prendre la parole, Madame le directeur de cabinet adjoint du chef spirituel de l’église Kimbanguiste a salué la venue de leur hôte dans leurs installations.

Avec toute franchise, le gardien des orientations du président de la République dans le secteur éducatif, le Professeur Tony Mwaba Kazadi a rappelé les motifs de la revisitation de la convention de 1977.

« Nous avons revisités une convention vieille de 45 ans, depuis le 26 février 1977. Le chef de l’État m’a donné des instructions claires. Deux missions à savoir : consolider et pérenniser la gratuité de l’enseignement primaire dans nos établissements publics et redresser notre sous secteur par la lutte contre les anti-valeurs. Pour réussir cette mission, il nous a fallu la bonne vision d’améliorer le cadre qui nous réunit en ce jour, c’est-à-dire, revoir la gestion de l’administration scolaire. La gestion de l’administration scolaire se décline en deux volet : la gestion directe est assurée par les confessions religieuses qui sont liées à l’État. La convention de 1977 était obsolète, dépassée et non inclusive, voilà pourquoi qu’il était nécessaire d’améliorer cela pour la qualité de l’éducation et permettre à toutes les confessions religieuses d’y participer. Cette convention validée à Matadi est un nouveau départ » a-t-il soutenu.

Par ailleurs, le Ministre Tony Mwaba Kazadi a promis de répondre favorablement aux doléances lui adressées par cette confession religieuse.

Après ses mots, s’en est suivi la signature officielle de cette convention.

Bien après la photo de famille, les deux personnalités se sont retirées pour un tête-à-tête à huis clos.

L’église Kimbanguiste soutien la gratuité de l’enseignement. Elle compte à ce jour : 118 écoles maternelles, 2826 écoles primaires, 1826 écoles secondaire, sans compter des universités et instituts supérieurs à travers le pays.

Cette troisième vague de signature de la convention revisitée a aussi connu la participation de la secrétaire générale a.i, Christine Nepa Nepa, et du Directeur Chef des Services de la Direction de gestion de la communication du ministère de l’EPST, Jean Jeff Mwanza.

Dan de Dieu KAYANDA