Société/droits humains: le RIJAA a pris une part active à la campagne contre l’esclavage en Mauritanie

Société/droits humains: le RIJAA a pris une part active à la campagne contre l’esclavage en Mauritanie

16 novembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Le Réseau International des Journalistes Arabes et Africains (RIJAA) était présent, le mardi 14 novembre 2022, au lancement du convoi « Tournons la page de l’esclavage » depuis la ville mauritanienne de Rosso, située a 200 km de Nouakchott, sous la supervision de la Commission nationale mauritanienne des droits de l’homme, dans le cadre des efforts du pays pour éradiquer l’esclavage.

La participation du RIJAA à cette campagne fait suite à l’invitation de la Commission nationale des droits de l’homme qui a tenu à informer le Réseau des avancées réalisées dans le domaine de la lutte contre l’esclavage en Mauritanie, ainsi que des prochaines étapes, notamment la mise en application des législations et lois incriminant ce phénomène et les mécanismes de dépôt de plainte que la Commission a mis au profit des victimes pour dénoncer tout cas d’esclavage dans leur entourage immédiat.

À cette occasion, le Réseau était représenté par son président, M. Cheikh Tidiane Diouwara et de la journaliste membre du Réseau, Mme Monia Ghanmi, respectivement venus de la Suisse et de la Tunisie.

Le président du Réseau a salué les efforts déployés par la Mauritanie et la volonté politique du gouvernement du pays de combattre tous les cas d’esclavage en Mauritanie, précisant que son éradication définitive nécessitera l’engagement de tous les partenaires, qu’ils soient locaux ou internationaux.

Il sied de signaler que la présence du Réseau dans cette campagne en faveur du respect des droits de l’homme en Mauritanie s’inscrit dans le cadre de ses missions de mise en lumière des efforts liés au développement durable en Afrique et dans le monde arabe, et des objectifs qu’il vise à atteindre, notamment ceux concernant la lutte contre la traite des êtres humains et toutes les formes de crimes organisés dans ces régions.

Wilfrid Lawilla D.