Foot- anti dopage : La RDC n’a plus que 24 heures pour se mettre en ordre afin d’éviter les sanctions

Foot- anti dopage : La RDC n’a plus que 24 heures pour se mettre en ordre afin d’éviter les sanctions

14 novembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Le comité national anti dopage du Congo alerte sur le danger qui guette la RDC de se faire éliminer de toutes les compétitions sportives internationales mais également de voir ses 4 représentants aux interclubs de la CAF à savoir V.club, Mazembe, Lupopo et DCMP être disqualifiées.

Lord d’une réunion extraordinaire le week-end dernier, ce comité a indiqué que tout ceci est consécutif au non paiement de ses arriérées à l’agence internationale d’anti-dopage.

« Étant donné que le 15 novembre est dans quelques jours,il était nécessaire que les autorités soient mises au parfum de cette disposition de la convention internationale contre le dopage que la RDC a ratifié et qui l’oblige à contribuer à l’agence Anti dopage. À partir du moment où la RDC a ratifié ces conventions il y a des obligations et celà ne sont pas respectées s’en suivra les sanctions notamment le risque de voir le pays être exclu de toutes les compétitions internationales sportives, perte des droits d’être éligible au sein des organismes sportifs et perdre la possibilité d’organiser ou de participer à des jeux internationaux tels que les Jeux olympiques ou de la francophonie», a dit le docteur Ngiebe René, coordonateur de ce comité.

Le gouvernement congolais n’a donc plus que 24heures pour aider les sportifs d’échapper à ce qui pourrait être considéré comme une foudre dans la sphère sportive.

Il y a lieu de rappeler que, 4 clubs congolais ont été qualifiés en phase des groupes des interclubs de la CAF. L »AS v.club est le seul représentant en ligue des Champions, tandis que TP Mazembe, St Eloi Lupopo et DCMP défendent les couleurs du pays en coupe de la confédération.

Isaac Ngunza