RDC/Discours de Félix Tshisekedi à la nation : la ministre provinciale de la jeunesse au Kasaï s’en approprie et appelle à l’enrôlement massif des jeunes dans l’armée

RDC/Discours de Félix Tshisekedi à la nation : la ministre provinciale de la jeunesse au Kasaï s’en approprie et appelle à l’enrôlement massif des jeunes dans l’armée

4 novembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

La ministre provinciale en charge de la jeunesse, Denise Muluka a réitéré l’appel du Président de la République, Félix Tshisekedi à la jeunesse lors de son discours adressé à la nation jeudi soir.

S’appropriant du message du Chef de l’État ce vendredi 04 novembre, la ministre provinciale Denise Muluka a appelé la jeunesse de sa province à maximiser son enrôlement au sein des FARDC pour défendre l’intégrité territoriale menacée dans la partie Est de la RDC par le M23 soutenu par le Rwanda.

« très chers compatriotes et affectueuse jeunesse de la province du Kasaï, l’heure est grave, le chef de l’État, garant de la nation, Félix Tshisekedi a lancé un mot d’ordre dans son discours adressé à la nation ce jeudi 03 novembre, à l’enrôlement massif des jeunes dans nos services des forces de sécurité et de défense » a rappelé Denise Muluka.

En effet, elle insiste que « notre pays est sous l’agression des ennemis de la paix, le Rwanda qui veut nous déstabiliser et nous empêcher d’assurer un lendemain meilleur au peuple congolais ».

« J’en appelle à la vigilance tout azimut de la jeunesse du Kasaï, province dirigée par le gouverneur Dieudonné Pieme, car la paix a un prix. Tous, derrière le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi et nos forces armées et de sécurité nationale. Le pays n’a d’amis que sa population, avec Dieu nous allons vaincre l’ennemi » a exhorté la ministre provinciale de la jeunesse.

Comme le Chef de l’État, la ministre Muluka a demandé à la jeunesse du Kasaï de mettre de côté toute divergence de nature tribale, régionale politique et religieuse afin d’être concentrée dans la même direction pour l’intérêt de la nation.

Willy Theway Kambulu