RDC : Le Gouvernement congolais appelé à soutenir l’approche  » une seule santé »

RDC : Le Gouvernement congolais appelé à soutenir l’approche  » une seule santé »

3 novembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Le Gouvernement congolais est appelé à allouer des fonds conséquents pour soutenir les efforts de l’approche  » une seule santé  » ou  » One Health  » afin de lutter contre les maladies d’origine animale qui attaquent la population.

C’est le médecin vétérinaire Justin Masumu qu’il a dit à l’occasion de la journée mondiale de l’approche  » une seule santé « , célébrée le 3 novembre de chaque année.

« Le 3 novembre de chaque année nous rappelle que les microbes ont changé des stratégies pour nous contaminer, parceque 75 % des maladies qui attaquent l’homme proviennent des animaux. Et nous devons les attaquer et les éradiquer. C’est ici l’occasion de tirer la sonnette d’alarme en invitant le Gouvernement Congolais et les bailleurs des fonds à considérer que protéger la santé de l’animal, c’est prévenir la maladie chez l’homme au même titre que la vaccination. Mais aussi, de rappeler aux décideurs qu’allouer un budget conséquent à la santé animale, c’est réduire sensiblement le pourcentage de la population qui tombe malade », a-t-il soutenu.

Pour lui, cette date interpelle aussi la population à bien assainir son milieu.

« Le 03 novembre invite toute la population à savoir que la santé de l’homme est intimement liée à celle de la plante, de l’animal et de l’environnement. Si nous voulons un monde beau, nous devons garder notre environnement sain, garantir une bonne production animale et végétale en respectant toutes les normes de la biodiversité afin de mettre fin à cette série des maladies que l’humanité ne peut plus supporter », a-t-il ajouté.

En RDC, renseigne ce chercheur, plusieurs défis restent à relever pour l’implémentation de l’approche  » One Health « . Il cite entre autres, sa vulgarisation dans les provinces et territoires.

L’approche  » One Health « , englobe la protection de la santé publique et animale, la résilience agro-écologique, la protection de la biodiversité, l’utilisation efficiente des ressources naturelles et la sécurité sanitaire des chaînes d’approvisionnement alimentaire

L’objectif de cette journée célébrée depuis 2016, est de promouvoir au niveau mondial les différentes initiatives visant à sensibiliser le public et les professionnels sur cette approche par le biais de la collaboration entre les différentes disciplines de la santé humaine, de la santé animale et de la santé environnementale, aussi bien au niveau institutionnel, qu’au niveau de la recherche et de l’enseignement.

Dan de Dieu Kayanda