RDC : Un organisme Français qui promeut la santé mentale chez Jean-Jacques Mbungani pour un projet d’appui aux établissements publics

RDC : Un organisme Français qui promeut la santé mentale chez Jean-Jacques Mbungani pour un projet d’appui aux établissements publics

26 octobre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

La promotion de la santé mentale renforce les ressources personnelles des individus et le soutien du milieu. Elle peut prévenir l’émergence de problèmes de santé mentale, de problèmes de santé physique et de problèmes sociaux.

C’est dans cette optique que le ministre de la santé publique, hygiène et prévention Jean-Jacques Mbungani s’est entretenu le mardi 25 octobre avec le Directeur de la société française E.D.E., Christophe Desteuque.

Leurs échanges ont tourné autour des problèmes de santé mentale en République démocratique du Congo. Mais aussi, d’un projet d’appui que devra piloté la société française E.D.E au profit des établissements publics de santé dans les techniques et thérapies non médicamenteuses.

« Nous travaillons dans la mise en place des dispositifs et techniques nous permettant de travailler notamment dans les établissements de santé, pour la santé mentale et la qualité de vie au travail. C’est pour cela que sommes reçus, aujourd’hui justement pour pouvoir appuyer toutes les techniques, que nous utilisons déjà en France, dans les établissements de santé, pour pouvoir privilégier toutes ces techniques et thérapies non médicamenteuses, associées aux thérapies qui sont déjà mis en place » a indiqué Christophe Desteuque, au sortir de l’audience.

Organisme de formation innovant, E.D.E qui veut partager son expérience avec les établissements publics de Santé en RDC accompagne déjà exclusivement les établissements de soins partout en France en proposant des formations spécialisées conçues et animées par des professionnels de santé en activité.

Grâce au déploiement de dispositifs thérapeutiques non médicamenteux exclusifs de pointe basés sur la Luminothérapie, la structure française participe à l’amélioration de la qualité des soins et du bien-être, en mettant au point une méthode spécialisée permettant une prise en charge adaptée.

Dan de Dieu Kayanda