RDC/Nord-Kivu : La Monusco procède à la fermeture de sa base de Nyamilima

RDC/Nord-Kivu : La Monusco procède à la fermeture de sa base de Nyamilima

26 octobre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

La Mission de l’Organisation des Nations-Unies pour la stabilisation au Congo a procédé à la fermeture de sa base de Nyamilima, située dans le groupement de Binza, dans le territoire de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu.

C’est la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies en République démocratique du Congo et Cheffe Monusco Bintou Keita qui l’a dit devant la presse locale le lundi 24 octobre 2022.

Elle a fait savoir que la fermeture de cette base n’est pas synonyme de la suspension de toute collaboration avec les autorités et les populations de la région.

En réaction à cette fermeture, le Cercle Internationale pour la Défense des Droits de l’Homme, la Paix et l’Environnement, CIDHOPE parle d’un fait normal qui ne risque pas d’avoir un impact particulier sur le climat sécuritaire de la région vu que l’agglomération de Nyamilima est restée longtemps entourée par des groupes armés, dont des FDLR en dépit de la présence des soldats de la paix dans la zone.

Toutefois, le secrétaire exécutif du CIDHOPE, Déllyco Mbambu Nyamwami redoute que la population locale se plonge dans une psychose par le fait que la Monusco se retire d’une zone où les M23 menacent la partie Sud de cette agglomération.

Ce retrait volontaire des casques bleus intervient quelques mois après des manifestations Anti-Monusco vécues au travers de la province du Nord-Kivu et ayant débouché à des morts dans le rang des manifestants tout comme celui des éléments casques bleus notamment en ville de Goma, à Rutshuru et en ville de Butembo.

Mbelesi Voyage