RDC/Nord-Kivu : flambée des prix des produits agricoles sur le marché suite à l’insécurité à Lubero

RDC/Nord-Kivu : flambée des prix des produits agricoles sur le marché suite à l’insécurité à Lubero

25 octobre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Des produits alimentaires dont principalement la farine du manioc, le maïs et le haricot connaissent une hausse de prix sur le marché à Lubero Centre, une entité du territoire de Lubero au Nord-Kivu.

Depuis un certain temps, une mesurette de la farine de manioc est passée de 1000 à 1200 francs congolais et de 350 à 500Fc et 1Kg de 500 à 1000 francs congolais respectivement pour le haricot et le maïs.

Quelques fournisseurs des denrées alimentaires à Lubero Centre expliquent cette situation par l’insécurité imposée par des miliciens dans certains villages d’approvisionnement en produits vivriers dont Kasugho, Kighali.

Ils parlent des éléments armés qui imposent des taxes illégales aux cultivateurs et autres civils, empêchant ainsi le bon déroulement des activités champêtres et d’évacuation des produits agricoles vers les grands centres de consommation notamment dans les entités des chefferies des Baswagha et Batangi, et ville de Butembo.

« Ceux qui pouvaient se donner pour la récolte ont abandonné les milieux d’approvisionnement car on leur taxe par récolte, par étalage, les portions. A part les taxes il faut qu’on paye aussi les barrières, les jetons mensuels. Il y a plus des bouches à nourrire mais les producteurs n’y sont plus, on est entrain de circuler à Lubero Centre, on ne sait plus sur quel pied danser. C’est un cri d’alarme que nous lançons, on a déjà même alerté l’autorité locale on attend la suite», a dit Joseph Mahamba, président des forces vives dans la Cité de Lubero.

Cet activiste redoute que cette insécurité asphyxie les populations locales. Il appelle les autorités compétentes à mettre fin à l’activisme des groupes armés qui contraignent les cultivateurs à abandonner leurs champs et les milieux ruraux.

Notons que, plusieurs entités du territoire de Lubero sont occupées par les factions maï-maï UPLC, NDC-R.

Mbelesi Voyage