Côte d’Ivoire : Ouverture d’un deuxième dialogue sur l’avortement sécurisé

Côte d’Ivoire : Ouverture d’un deuxième dialogue sur l’avortement sécurisé

24 octobre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

L’avortement non sécurisé, dit clandestin constitue l’une des principales causes, mais évitables de décès maternels et de morbidité. Pour bien mener la lutte contre ce fléau, le Centre ODAS (organisation du dialogue pour l’avoterment sécurisé en Afrique francophone) a ouvert ce lundi 24 octobre depuis Abidjan, le deuxième dialogue sur l’avortement sécurisé en Afrique francophone (DASAF).

Il s’agit ici d’un rassemblement des militants, acteurs et activistes des droits des femmes et des droits sexuels et reproductifs.

Ce dialogue mettra l’accent sur la participation inclusive et un leadership des acteurs de la région Afrique Francophone à tous les niveaux des processus décisionnels, notamment en alignant les politiques et actions clés en santé sexuelle et reproductive avec les plans de développement nationaux et les réponses de santé publique centrées sur le droit humain.

Cette conférence vise à enrichir la réflexion collective à travers le partage des connaissances et expertises du terrain, le partage des progrès, défis et meilleures pratiques pour protéger et faire progresser l’accès à l’avortement sécurisé. Mais aussi, renforcer les partenariats et identifier de nouveaux domaines de collaboration entre parties prenantes.

Une vingtaine de délégations venues aussi de l’Amérique et d’Asie prennent par à ce forum.

La RDC est représentée par la directrice du PNSR, Anne Marie Tumba ; la députée nationale Christelle Vuanga ; et des représentants des organisations de la société civile actives dans la promotion des droits liées à la santé sexuelle et reproductive, dont la coordinatrice du réseau des journalistes pour la santé sexuelle et reproductive, Bibiche Mbete et le Directeur Pays de Ipas RDC, Dr Jean-Claude Mulunda.

Ce deuxième dialogue sur l’avortement sécurisé en Afrique francophone, DASAF, se tient du 24 au 26 octobre à Abidjan.

Dan de Dieu Kayanda